Aller au contenu principal

L'Université du Québec remet un doctorat d'honneur à Gilbert F. Houngbo

Céline Poncelin de Raucourt, vice-présidente à l'enseignement et à la recherche de l'Université du Québec, Gilbert F. Houngbo doctorant d'honneur de l'Université du Québec et Christian Blanchette, recteur de l'Université du Québec à Trois-Rivières

Lors d'une cérémonie tenue le 15 septembre 2023 à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), monsieur Gilbert F. Houngbo, l’un des plus illustres diplômés des dernières décennies de l'établissement, s'est vu remettre un doctorat honoris causa de l'Université du Québec.

Avec plus de 35 ans consacrés au développement international et à la justice sociale, le parcours exemplaire de Gilbert F. Houngbo saura inspirer les étudiantes et étudiants qui débutent leur aventure universitaire cet automne. L’ancien étudiant au Département des sciences comptables a gravi plusieurs échelons depuis son passage à l’UQTR avant de devenir, en 2022, le premier Africain à accéder au poste de directeur général de l’Organisation internationale du Travail (OIT).

Gilbert F. Houngbo débute sa carrière chez Price Waterhouse au Canada en 1986. Rentré en Afrique en 1994 afin de prendre la direction des finances de la Banque internationale du Mali, il rejoint, 2 ans plus tard, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). En septembre 2008, il est nommé premier ministre du Togo. Durant son mandat, où il sert 2 gouvernements, Gilbert F. Houngbo sera reconnu autant pour ses compétences que ses qualités de rassembleur. Il procède à des réformes économiques, tout en négociant l’entrée de son pays à l’initiative des pays pauvres très endettés (PPTE).

Le projet de sa vie

De retour aux Nations-Unies en 2013, Gilbert F. Houngbo devient alors directeur général adjoint à l’Organisation internationale du Travail (OIT). En 2017, il est élu à la présidence du Fonds International de Développement agricole (FIDA), une institution financière internationale et une agence spécialisée du système des Nations Unies luttant contre la pauvreté en milieu rural.

En 2021, le gouvernement togolais présente la candidature de ce gestionnaire de coeur et de raison au poste de directeur général de l’Organisation internationale du Travail (OIT). Pour faire face aux nombreux défis auxquels est confronté le monde du travail, Gilbert F. Houngbo entre en fonction en déposant un important plan de réforme qui vise à promouvoir la justice sociale et lutter contre les inégalités et les discriminations dans le monde du travail.

Un hommage mérité

Avec l’impact de toutes ses réalisations, son parcours et sa contribution exceptionnelle au progrès social et aux relations internationales, l’UQTR désirait souligner le travail et l’engagement de Gilbert F. Houngbo, avec l’attribution d’un doctorat honoris causa.

«L’UQTR est très fière d’honorer un homme de la trempe de Gilbert F. Houngbo. Ses origines modestes en font un dirigeant sensible qui est conscient que des êtres humains se cachent toujours derrière les chiffres. En tant qu’établissement d’enseignement universitaire, nous sommes donc très privilégiés d’avoir pu compter un étudiant comme Gilbert F. Houngbo dans nos rangs. Nous croyons que son cheminement exemplaire va inspirer les nouvelles cohortes, le désir de s’élever et de ne pas se décourager devant les défis qui attendent notre monde», affirme Christian Blanchette, recteur de l’UQTR.

Copyright © 2015  –  Université du Québec  –  Tous droits réservés  –  

Mise à jour: