Aller au contenu principal

Lancement du RÉseau UNIversités-Société

La rectrice Magda Fusaro a annoncé la création du RÉseau International UNIversités-Société (RÉIUNIS), un réseau francophone qui valorise la recherche participative au sein des universités qui le composent. Le lancement virtuel de RÉIUNIS a eu lieu le 15 mars, à l’ouverture de la 4e édition du Printemps de la recherche et de la création de l’UQAM, en présence de représentantes et représentants de l’Université Gaston-Berger, au Sénégal, qui s’apprête à rejoindre le réseau, et des universités partenaires: l’UQAM, l’Université de Strasbourg, l’Université Rennes 2, l’Université Lumière Lyon 2, l’Université de Lausanne, l’Université Laval et l’Université du Québec en Outaouais (UQO).

Formé à l’initiative de l’UQAM pour partager expériences et réflexions sur la coopération entre universités et société, le réseau aspire à mieux faire connaître et reconnaître les recherches partenariales participatives et à améliorer les conditions, y compris financières, dans lesquelles elles sont menées.

La recherche participative au cœur du réseau

RÉIUNIS souhaite positionner les universités membres comme des joueurs de première importance dans la recherche participative, qui vise la co-construction de projets impliquant des chercheuses et chercheurs et leur communauté. Bien que ce type de recherche permette de faire avancer les connaissances sur des enjeux centraux pour l'ensemble de la société, il est encore peu connu et peu valorisé. 

Le réseau vise aussi à renouveler le sens des études supérieures, en valorisant l’engagement et les compétences scientifiques des étudiantes et étudiants, créant ainsi du lien social, en apportant des solutions aux problèmes concrets sur le terrain et en favorisant l’émergence d’une nouvelle culture de recherche citoyenne.

Réunir autour de valeurs communes

RÉIUNIS rassemblera les établissements francophones autour de valeurs communes reliées à la mission sociale des universités et à promouvoir celles-ci dans le cadre de politiques publiques et de stratégies, de programmes et budgets de recherche ainsi que d’innovations. Sur le plan international, le réseau défendra la pertinence sociale de la recherche participative, en partenariat avec des membres de la société civile, afin de consolider le développement et le soutien de ce type de recherche dans les pays et les villes où se trouvent ses établissements membres.

Première activité

Le lancement de RÉIUNIS a été suivi d’une table ronde virtuelle animée par le vice-recteur à la Recherche, à la création et à la diffusion Christian Agbobli, qui portait sur trois thématiques:

La science participative ouverte

  • Mathieu Schneider, vice-président, Culture, sciences-société et actions solidaires, à l’Université de Strasbourg
  • Sambou Ndiaye, professeur à l’Université Gaston-Berger
  • Adel El Zaïm, vice-recteur à la recherche, à la création, aux partenariats et à l’internationalisation à l’UQO

L’engagement étudiant

  • Julia Bonaccorsivice-présidente, Sciences et société, à l’Université Lumière Lyon 2
  • Leszek Browkoski, vice-président de l’Université Rennes 2, Culture, science et société
  • Doris Farget, professeure au Département des sciences juridiques et directrice du GRIAAC/CIÉRA-MTL

Le financement de la recherche participative

  • Christian Agbobli, vice-recteur à la Recherche, à la création et à la diffusion
  • Alain Kaufmann, directeur du ColLaboratoire à l’Université de Lausanne
  • Janice Bailey, directrice scientifique du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies

Source :
Service des communications
UQAM, 15 mars 2022

Toutes les actualités de l'Université du Québec à Montréal >>>

Copyright © 2015  –  Université du Québec  –  Tous droits réservés  –  

Mise à jour: