Aller au contenu principal

Le professeur Federico Rosei reçoit le Prix Spirit of Abdus Salam

Federico Rosei, professeur au Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l'INRS. Crédit: Christian Fleury

Le professeur Federico Rosei du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), expert en nanotechnologies et énergie renouvelable reconnu mondialement, est un des 3 lauréats de l’édition 2023 du Prix Spirit of Abdus Salam en l’honneur du fondateur de l’International Centre for Theoretical Physics (ICTP) et Prix Nobel de Physique en 1979.

Cette distinction souligne le travail de celles et ceux qui, s’inspirant du professeur Salam, travaillent sans relâche à faire la promotion du développement scientifique et technologique dans les parties plus défavorisées du monde.

«Ce prix est un grand honneur pour moi, il s’agit d’une reconnaissance de nos efforts collectifs vis-à-vis des jeunes et des scientifiques dans les pays du Sud. L’honneur est encore plus grand parce qu’il est décerné par l’ICTP, un centre de physique reconnu mondialement, et par la famille d’Abdus Salam, lauréat d’un Nobel de physique qui a dédié sa vie au transfert de connaissances vers le Sud.», a affirmé Federico Rosei.

Au-delà de la recherche, vers des programmes et parcours de formation sans frontière

Selon l’ICTP, Federico Rosei a fait preuve d’un leadership international exceptionnel allant de la recherche à l’éducation en passant par le renforcement des capacités et le mentorat. Ses efforts dans ces secteurs d’activité et dans la diffusion des connaissances n’ont pas de frontières, ni disciplinaires ni géographiques. Bien au contraire, le travail du professeur Rosei et son impact vont bien au-delà de sa spécialité. Il explore la diffusion des connaissances au niveau pluridisciplinaire et à travers la vulgarisation scientifique pour le plus grand nombre, conformément à la vision et à l’héritage d’Abdus Salam. C’est à travers la Chaire de l’UNESCO sur les matériaux et les technologies pour la conversion, l’économie et le stockage de l’énergie (MATECSS) qu’il a monté à l’INRS que le professeur Rosei s’est démarqué, avec son équipe tout aussi dévouée que lui, dans une démarche de collaboration Nord-Sud et Sud-Sud. Comment? En travaillant à donner accès à l’énergie renouvelable pour tous par le transfert de connaissances et la formation avancée.

Les autres lauréats 2023 sont Tino Nyawelo de l’Université de l’Utah de Salt Lake City aux États-Unis et Hugo Rojas, de l’Instituto de Cybernetics Mathematics and Physics (ICIMAF) de Cuba.

 

Source:
Service des communications et des affaires publiques
INRS, 7 février 2023

Copyright © 2015  –  Université du Québec  –  Tous droits réservés  –  

Mise à jour: