Aller au contenu principal

L'UQAC diffuse son Plan de continuité pédagogique

Afin de permettre aux étudiants de terminer avec succès le trimestre en cours en conformité avec le calendrier adopté par l’Université, trois modèles de continuation des activités académiques sont proposés aux professeurs et chargés de cours.

Ainsi, pour chacun de ses cours, l’étudiant recevra de son professeur ou chargé de cours un plan de continuité précisant les éléments essentiels à la poursuite du cours. Ce plan a pour but de permettre aux étudiants l’atteinte des objectifs et des compétences essentiels du cours et au professeur ou chargé de cours d’évaluer les apprentissages.

Il revient alors aux professeurs et chargés de cours de préparer ce plan qui sera communiqué aux étudiants ainsi qu’à la direction du programme 48 heures avant sa mise en place.

Modèle A – Continuation des enseignements en ligne

Dans ce modèle, les enseignements se poursuivront en ligne de manière synchrone et/ou asynchrone. Les cours seront disponibles à compter de la date prévue à l’horaire, ce qui fait les étudiants pourront les suivre aussi selon leur disponibilité. Les professeurs et chargés de cours verront à adapter les modes de prestation des enseignements et les évaluations en conséquence, et d’identifier les outils technologiques à privilégier. Un soutien technologique sera offert aux étudiants via l’adresse courriel : prestation_virtuelle@uqac.ca

Modèle B – Continuation alternative des apprentissages

Dans ce modèle, les apprentissages et leur évaluation se poursuivront, mais avec des formules alternatives. Le professeur ou chargé de cours proposera d’autres activités pour atteindre les objectifs de formation (listes de lectures, matériel pédagogique, travaux, etc.). L’évaluation sera ajustée en conséquence. Dans la mesure du possible, ces formules pédagogiques alternatives devront être inclusives et tenir compte des limites tant matérielles que personnelles des étudiants.

Modèle C – Cas particuliers

Malgré la volonté de favoriser des mesures qui permettront au plus grand nombre de terminer avec succès le trimestre en cours, la situation actuelle suscitera inévitablement des cas d’exception, lesquels seront singuliers et nécessiteront une approche spécifique. Qu’il nous suffise ici d’évoquer deux cas de figure, cas n’ayant d’autres visées que de préciser notre démarche.

  • CAS 1 Un étudiant ou plusieurs participants du groupe-cours se retrouvent dans l’incapacité de poursuivre une activité d’enseignement en ligne faute de matériel informatique, de connexion Internet inadéquate ou pour d’autres raisons personnelles liées au contexte de pandémie (conciliation travail-famille, etc.).
  • CAS 2 Un professeur ou un chargé de cours qui se trouve dans l’incapacité de dispenser ou de suivre les enseignements en ligne faute de matériel informatique adéquat ou pour d’autres raisons personnelles liées au contexte de pandémie (conciliation travail-famille, etc.).

Si les activités et l’évaluation des apprentissages réalisées avant le 13 mars permettent au professeur ou chargé de cours de déterminer que les objectifs du cours ou les compétences essentielles ont été atteints par l’étudiant, ce dernier procèdera à la notation finale des étudiants. Dans ce cas, on utilisera le système de notation S/E et le trimestre d’hiver sera considérée comme complétée. Un cours pour lequel le système de notation littérale est déjà prévu peut demeurer sous cette forme si le professeur ou le chargé de cours est en mesure de déterminer que les objectifs du cours sont atteints ou non atteints et qu’il est en mesure de déterminer dans quelle mesure ils sont atteints.

Par ailleurs, un cours pour lequel aucune ou très peu d’évaluation n’a été réalisée en date du 13 mars ne peut être considéré comme terminé. Des modalités d’évaluation doivent alors être convenues avec les étudiants. Au terme de l’évaluation convenue, ces derniers se verront attribuer la notation « S », si elles ou ils ont satisfait aux exigences.

Si un étudiant ne peut respecter les modalités ou encore les délais d’évaluation convenus, alors la notation « I » sera utilisée temporairement jusqu’à ce que les acquis aient pu être validés. Afin de favoriser la réussite du plus grand nombre d’étudiants, le délai pour la conversion de la lettre I (Incomplet) en note « Échec » sera exceptionnellement prolongé jusqu’au 31 août 2020.

L’étudiant qui ne souhaite pas ou qui n’est pas en mesure de poursuivre sera considéré comme ayant abandonné le cours sans remboursement et sans mention d’échec.

Stages

Aucune mesure générale qui couvre l’ensemble des stages n’est prise. Les directions de programme en collaboration avec les différents partenaires impliqués ont la responsabilité de trouver des mesures alternatives de remédiation, dans le respect des consignes et des informations qu’elles sont susceptibles de recevoir des milieux de stages, des ordres professionnels et des organismes d’agrément. Le suivi et la communication auprès des étudiants sont assurés par les directions de programme.

Activités pratiques

Plusieurs activités pratiques sont associées à différents cours dans les départements. Elles permettent aux étudiants d’acquérir des habiletés pratiques en lien avec leur programme de formation. Les activités pratiques peuvent se donner sous forme de travaux pratiques dans des laboratoires d’enseignement spécialisés. Pour certains programmes, il s’agit de sorties sur le terrain. Dans le contexte de la crise sanitaire, ces activités ne pourront se dérouler selon les modalités prévues. Les professeurs et les chargés de cours accompagnés des directions de programmes ainsi que des responsables de laboratoire, des techniciens de laboratoire, des aides pédagogiques et des auxiliaires d’enseignement pourront trouver des solutions alternatives afin de valider les compétences pratiques des étudiants.

Source :
Service des communications
UQAC, 26 mars 2020

Toutes les actualités de l'Université du Québec à Chicoutimi >>>

Copyright © 2015  –  Université du Québec  –  Tous droits réservés  –  

Mise à jour: