Aller au contenu principal

L'UQAT crée un espace de rencontre et de partage pour la main-d'œuvre innue

Les professeures Émilie Deschênes et Joanie Caron

Les professeures de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) Émilie Deschênes, de l'Unité d'enseignement et de recherche en sciences de l'éducation et Joanie Caron, de l'École d'études autochtones, ont reçu une importante subvention pour la mise en place d'un espace de rencontre sur la formation et l'emploi des membres des communautés innues de la région de la Côte-Nord. Elles uniront leurs expertises en insertion sociale et professionnelle de la main-d'œuvre autochtone dans le secteur minier afin de réaliser ce projet unique.

Cet espace prendra la forme d'un salon d'échange pour les membres de la Nation innue en recherche d'emploi ou de formation avec les organisations minières présentent sur le territoire de la Côte-Nord. Le projet sera déployé au cours de 2 journées qui seront consacrées au partage de diverses informations permettant de bien outiller les Innus, notamment quant aux programmes de formations offerts, aux possibilités d'emplois, aux services de soutien disponibles, etc. Ce qui rend ce rendez-vous si unique, est que ce moment privilégié sera également l'occasion pour des travailleuses et travailleurs Innus de partager leurs expériences et leurs histoires de réussite auprès des autres membres de la Nation. Ces derniers pourront, par ailleurs, exprimer leurs attentes, leurs besoins et leurs motivations en ce qui concerne leur éducation et leur vie professionnelle auprès des employeurs potentiels.

Ce projet contiendra également, un volet visant la collecte de données sur les futurs étudiants et étudiantes et sur la main-d'œuvre innue. L'équipe de recherche pourra ainsi analyser et colliger ses données qui s'avèrent très utiles pour les employeurs et établissements d'enseignement qui souhaitent répondre à leurs besoins et prendre en compte leurs enjeux actuels.

L'apport financier du ministère de l'Économie, de l'Innovation sociale et de l'Énergie et de nombreux partenaires tel l'Institut national des mines, Innu Takuaikan Uashat mak Mani-Utenam, Aluminerie Alouette et Minerai de Fer Québec, pour un montant de 379 000$, permettra la concrétisation du projet.

 

Source:
Service des communications et du recrutement
UQAT, 2 juin 2023

Copyright © 2015  –  Université du Québec  –  Tous droits réservés  –  

Mise à jour: