Aller au contenu principal

Mieux comprendre l’impact des changements climatiques sur la forêt du Québec

Québec, le 19 janvier 2022 – Le Laboratoire sur la science des données (DOT-Lab) de l’Université TÉLUQ, sous la direction du professeur Nicolas Bélanger, du Département Science et Technologie, reçoit une subvention Alliance du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) de 235 000 $ sur trois ans, pour une recherche en partenariat avec la Direction de la recherche forestière du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.

Cette somme sera utilisée pour mener le projet de recherche « Compréhension mécanistique et modélisation de la croissance et de l’utilisation de l’eau de 12 espèces d’arbres du Québec ».  De plus, cela permettra de financer les activités de recherche d’une stagiaire postdoctorale, de stagiaires de premier cycle et de professionnelles et professionnels de recherche.

Les changements climatiques causent des baisses de productivité et une mortalité accrue des forêts partout dans le monde. Pour l’Est canadien, la saison de croissance est de plus en plus longue et chaude, alors qu’il y a une hausse de la fréquence et de l’intensité des sécheresses. Compte tenu de l’importance de la température et de la disponibilité en eau sur la croissance des arbres, le professeur Bélanger et ses collègues tenteront de comprendre la réponse de plusieurs espèces d’arbres du Québec aux changements climatiques.

Le professeur Bélanger précise que « les résultats aideront la Direction de la recherche forestière à mieux comprendre les impacts des changements climatiques et à les intégrer dans les modèles de croissance et de dynamiques forestières. Les résultats seront aussi utilisés pour développer et mettre en place des stratégies d’aménagements forestiers destinées à minimiser les impacts des changements climatiques sur la forêt du Québec ».

« Cette subvention est un exemple parmi plusieurs qui démontrent la pertinence et l’excellence des chercheurs et chercheuses du DOT-Lab dans le domaine de l’écologie forestière et de la foresterie », a déclaré Lucie Laflamme, directrice générale de l’Université TÉLUQ.

Les travaux seront exécutés en étroite collaboration avec les chercheurs Louis Duchesne, de la Direction de la recherche forestière du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, Dan Kneeshaw, de l’Université du Québec à Montréal, et Daniel Houle, d’Environnement et Changement climatique Canada.

L’Université TÉLUQ

Créée en 1972 et composante du réseau de l'Université du Québec, l'Université TÉLUQ est le seul établissement d'enseignement universitaire francophone en Amérique du Nord qui se consacre à la formation à distance. Pionnière et leader de ce mode de formation, elle offre plus de 100 programmes et 400 cours aux premier, deuxième et troisième cycles. Par son accessibilité au savoir, l'Université TÉLUQ permet chaque année à quelque 18 000 personnes de conjuguer les études universitaires avec leurs projets personnels et professionnels.

Source :
Service des communications et des affaires publiques
TÉLUQ, 19 janvier 2022

Toutes les actualités de la Télé-université >>>

Copyright © 2015  –  Université du Québec  –  Tous droits réservés  –  

Mise à jour: