Aller au contenu principal

Une nouvelle école d'art-thérapie et une en psychoéducation créées à l'UQAT

L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) a annoncé la création de 2 nouvelles écoles, l'une dédiée à l'art-thérapie et une à la psychoéducation.

«Ce changement structurel important s'appuie sur une démarche réflexive portée par chacune des équipes concernées. Le fait d'être constitué en école permettra de poursuivre le développement respectif des créneaux de prédilection que sont l'art-thérapie et la psychoéducation pour l'UQAT, tout en offrant une qualité d'enseignement toujours plus grande et en accentuant la recherche», explique Vincent Rousson, recteur de l'UQAT.

École d'art-thérapie: renforcer l'identité professionnelle des art-thérapeutes en formation et accroître la reconnaissance de la profession

La mission de la nouvelle École d'art-thérapie est de créer, mobiliser et transmettre, en français, des savoirs et des compétences de haut niveau à une communauté d'étudiants et étudiantes afin de permettre à chacun et chacune de se qualifier à la pratique professionnelle de l'art-thérapie.

La direction de la nouvelle École a été confiée à la professeure Sophie Boudrias. L'art-thérapie est ancrée à l'UQAT depuis l'hiver 1998 alors qu'un premier microprogramme de 2e cycle était lancé. Le programme de maîtrise en art-thérapie a quant à lui vu le jour en 2011. Les activités de l'École d'art-thérapie seront concentrées au centre de l'UQAT à Montréal, où sont offerts la majorité des cours depuis 2017.

«La mise sur pied de l'École d'art-thérapie témoigne de la vitalité de nos programmes, de la force du travail collaboratif au sein de notre équipe et d'un intérêt grandissant pour la recherche. L'équipe professorale s'est considérablement renouvelée au cours des 5 dernières années. Celle-ci a la volonté d'agir de façon encore plus significative pour faire rayonner les expertises développées à l'UQAT et l'art-thérapie de façon générale ainsi que pour faire reconnaître la profession», soutient Sophie Boudrias. Malgré la création de postes d'art-thérapeutes au sein du réseau de la santé, la reconnaissance professionnelle de cette discipline spécifique demeure un enjeu.

L'École compte 9 professeurs et professeures et 17 chargées et chargés de cours et offre une trentaine de cours variés dans ses programmes de 2e cycle. À l'automne 2023, 2 cohortes seront offertes à la maîtrise, une à temps complet et l'autre à temps partiel, afin de mieux répondre aux besoins des personnes intéressées.

École de psychoéducation: poursuite du développement des programmes de 1er, 2e et 3e cycles et du rehaussement de la recherche

L'École de psychoéducation a été créée dans une volonté d'être une entité de proximité, engagée dans le développement et l'avancement de la psychoéducation sur les territoires où sont offerts les programmes. S'appuyant sur la recherche et les pratiques probantes, l'École valorise le déploiement d'approches cliniques innovantes afin d'offrir une formation de pointe en psychoéducation pour le bénéfice de la population, afin que celle-ci puisse compter sur des professionnelles et professionnels hautement qualifiés.

La direction de la nouvelle entité a été confiée, de façon intérimaire, au professeur Alexandre Beaulieu. L'École s'appuie sur les expertises variées des membres de son corps professoral, composé de 11 membres.

La psychoéducation fait partie du patrimoine de l'UQAT depuis sa création. Révisé plusieurs fois au fil du temps, le baccalauréat en psychoéducation a été créé en 1979 et la qualité de l'enseignement offert est largement reconnue. Après l'avoir offert en partenariat avec différents établissements pendant 20 ans, l'UQAT offre aussi le programme de maîtrise de façon indépendante depuis 2018. En Abitibi-Témiscamingue, le baccalauréat et la maîtrise en psychoéducation sont offerts à temps complet et à temps partiel. Le rayonnement de la discipline fait partie des défis que l'École souhaite relever en collaboration avec ses partenaires des différents milieux de pratique.

«L'autonomie que nous confère la mise en place de l'École de psychoéducation nous ouvrira de nombreuses portes. Elle nous permettra, entre autres, d'avoir des liens plus directs avec les partenaires, notamment les milieux de stage. Nous serons aussi en mesure de faire valoir plus efficacement les caractéristiques distinctives de notre profession sur les territoires d'ancrage de l'UQAT auprès de la population, des milieux de pratique et lors de nos représentations sur différents comités régionaux et provinciaux», indique Alexandre Beaulieu.

 

Source:
Service des communications et du recrutement
UQAT, 15 août 2023

Copyright © 2015  –  Université du Québec  –  Tous droits réservés  –  

Mise à jour: