Aller au contenu principal

Transitions interordres et intercycles en enseignement supérieur

Le Consortium d'animation sur la persévérance et la réussite en enseignement supérieur (CAPRES) vient de publier son plus récent dossier.

Les transitions interordres (secondaire-collégial et collégial-universitaire) et intercycles (1er, 2e et 3e cycles universitaires) vont au-delà du simple passage d’un ordre d’enseignement à un autre : elles comportent de nombreux défis d’adaptation (De Clercq, 2019) qui, lorsque relevés, peuvent devenir des moteurs de persévérance et de réussite scolaires (De Clercq, 2019; CSE, 2010).

Ce dossier propose d’identifier les défis des transitions interordres et intercycles rencontrés par les étudiantes et les étudiants, afin de mieux répondre à leurs besoins et ainsi consolider l’accessibilité en enseignement supérieur. Ces défis s’inscrivent dans différentes dimensions des transitions :

  • scolaire (enseignement, apprentissage et orientation);
  • sociale (socialisation par les paires et les pairs et intégration sociale);
  • psychologique (santé mentale).

Une notion clé est détaillée : Le métier d’étudiant, de quoi parle-t-on?

  • Un processus évolutif en trois temps;
  • Le rôle d’aide et de soutien à la réussite : apprendre à apprendre;
  • Valoriser les compétences informationnelles;
  • Développer les compétences numériques.

Quatre pratiques inspirantes sont présentées :

  • Un centre virtuel de mentorat au Cégep du Vieux Montréal;
  • Zenétudes : vivre sainement la transition au collège;
  • MAP1 : un programme pour les étudiantes et étudiants de première année universitaire;
  • TADGE : un programme de transistion vers les cycles supérieurs.

Consulter le dossier >>>

Source :
Capres, 21 janvier 2021

Copyright © 2015  –  Université du Québec  –  Tous droits réservés  –  

Mise à jour: