Aller au contenu principal

Unités de recherche

L'écosystème de la recherche en sciences de la forêt propre à l'Université du Québec se démarque par la diversité et l'excellence de ses 27 unités de recherche. Notre réseau est un chef de file dans ce domaine au Québec et même à l'international. 

2 forêts d'enseignement et de recherche

Forêt d'enseignement et de recherche du Lac Duparquet (FERLD)

La FERLD est située au milieu de la forêt boréale du bouclier canadien. Dans la Forêt, officiellement créée par le Gouvernement du Québec en 1996, s'y déroule de la recherche en écologie forestière depuis la fin des années 1970. Un actif programme de recherche est en cours depuis le milieu des années 1980, mené par le Centre d'études sur la forêt (CEF) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et l’URDFAT de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT). La Forêt de 8 045 hectares est gérée par l’UQAM et l’UQAT et les représentants de 2 compagnies forestières, Groupe de Produits forestiers Tembec et les Industries Norbord (Nexfor), qui siègent sur le comité de gestion. Environs 75% du territoire est consacré au développement, à l’application et à la démonstration de l’aménagement écosystémique de la forêt boréale mixte tandis 25% du territoire, comprenant des forêts issues d’une douzaine de feux différents qui ont eu lieu entre 1760 et 1944, sert comme cadre de référence naturel pour les fins d’évaluation et de surveillance écologiques (Carte des feux). Nous sommes donc en mesure de comparer la composition, la structure et les processus écologiques dans des forêts aménagées et naturelles.

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
Université du Québec à Montréal (UQAM)
ferld.uqat.ca
osvaldo.valeria@uqat.ca

Forêt d'enseignement et de recherche Simoncouche (FERS)

Le territoire de la FERS s’étend sur plus de 27 km2. On y retrouve des forêts de peupliers, bouleaux, sapins et épinettes. Différents travaux d’aménagement forestier et de recherche se déroulent sur l’ensemble du territoire:

  • valorisation des forêts dégradées
  • suivi de la biodiversité du territoire
  • évaluation de la dégradation des sites de camping naturel
  • impact des changements climatiques sur la croissance des arbres

Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
uqac.ca/fers
fers@uqac.ca

3 instituts de recherche

Institut d'innovations en écomatériaux, écoproduits et écoénergies à base de biomasse (I2E3)

L'I2E3 participe à l’avancement de la bioéconomie circulaire basée sur l’utilisation de la biomasse renouvelable et le respect de l’environnement. Fort d’une constante évolution s’échelonnant sur plus de 50 ans d’histoire sous différentes dénominations, l’institut concentre ses activités selon 3 axes de recherche distincts ciblant à la fois matériaux, produits et énergies liés à la biomasse tout en maintenant une veille propice à la poursuite de différents vecteurs d’innovation autant en amont qu’en aval de ces axes complémentaires.

Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)
uqtr.ca/i2e3
I2E3@uqtr.ca

Institut de recherche sur les forêts (IRF)

Situé au cœur de la forêt boréale, l’IRF est un milieu d’accueil désigné pour la recherche qui dispose d’un immense laboratoire à ciel ouvert et d’un important réseau de partenariats et d’alliances avec l’industrie forestière québécoise. Sa mission est de contribuer au maintien des services rendus par les écosystèmes forestiers par une approche interdisciplinaire en recherche et en formation ainsi que dans la diffusion et l'intégration des nouvelles connaissances auprès des multiples usagers du territoire. L’Institut réalise des recherches de pointe en aménagement forestier durable avec la perspective «de la forêt à l'usager». Ainsi, l'interdisciplinarité qui caractérise cette équipe permet, en s’inspirant d’une approche écologique, de répondre aux enjeux liés à la foresterie à partir de la planification de la sylviculture à la transformation du bois. L’approche vise à faciliter la certification forestière et la gestion intégrée du territoire, notamment dans un contexte où les petites collectivités sont importantes.

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
uqat.ca/irf
irf@uqat.ca

Institut des sciences de la forêt tempérée (ISFORT)

La recherche à l’ISFORT consiste à étudier et comprendre les processus naturels qui gouvernent le fonctionnement des écosystèmes forestiers afin d’assurer le maintien des couverts forestiers en termes de quantité, de qualité et de diversité. C’est aussi proposer des solutions qui tiennent compte des multiples perceptions et utilisations de la forêt par la population humaine afin qu’existe et se développe un tissu socio-économique autour de ce biome forestier.

Université du Québec en Outaouais (UQO)
isfort.uqo.ca
isfort@uqo.ca

2 centres de recherche

Centre d'étude de la forêt (CEF)

Financé par les Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FRQNT),  le CEF réuni l’expertise scientifique de 75 chercheuses et chercheurs provenant de 11 universités québécoises. Ces scientifiques se spécialisent en biologie forestière, en écologie forestière et en aménagement forestier. Le CEF est le seul centre de recherche au Québec à avoir pour mission centrale la formation avancée et la recherche sur la forêt. 

Parmi les chercheuses et chercheurs, une quarantaine proviennent du réseau de l'Université du Québec et le pôle administratif central est situé à l'Université du Québec à Montréal (UQAM).

cef-cfr.ca
lauzon.luc@uqam.ca

Centre de recherche sur la boréalie (CREB)

Le CREB a pour objectif d’unir en un regroupement stratégique les efforts de recherche des professeures-chercheurses et des professeurs-chercheurs de l’UQAC travaillant dans le domaine des ressources renouvelables de la forêt boréale, rattachés aux unités de recherche accréditées suivantes: la Chaire de recherche en éco-conseil, le Laboratoire d’analyse et de séparation des essences végétales (LASEVE), le Laboratoire des sciences aquatiques (LASA) et le Laboratoire d’écologie végétale et animale.

Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
uqac.ca/borealie
andre_pichette@uqac.ca

 

20 chaires de recherche du Canada, industrielles ou institutionnelles

Chaire de recherche du Canada sur la valorisation, la caractérisation et la transformation du bois

Afin d’assurer une productivité accrue des forêts canadiennes, l’aménagement forestier intensif est pratiqué dans la majorité des territoires exploitables et les ressources forestières sont en transition de peuplements naturels vers des peuplements aménagés et des plantations. Cependant, les implications de ces pratiques sur la qualité du bois, la valeur des produits et le potentiel de valorisation du bois pour de nouveaux usages demeurent peu étudiées.

Les travaux de la chaire de recherche du Canada sur la valorisation, la caractérisation et la transformation du bois visent en premier lieu à évaluer les implications de l’aménagement forestier intensif sur la qualité du bois et la valeur du bois sur une grande échelle en utilisant des outils non-destructifs à la fine pointe de la technologie pour la caractérisation du bois.

En second lieu, le programme de recherche de la chaire vise à développer de nouvelles technologies de production de nouveaux produits de bois. Les travaux de recherche visent à développer une nouvelle génération de biocomposites à base de fibres de bois et d’améliorer la performance en service des produits du bois à travers divers traitements dont les traitements d’ignifugation, biothermiques et l’application de revêtements nanométriques.

En plus d'effectuer des recherches fondamentales et appliquées en vue de mettre au point de nouvelles technologies pour la transformation du bois, M. Koubaa formera du personnel hautement qualifié spécialisé en caractérisation et en technologie de transformation du bois.

L’équipe de M. Koubaa travaille en étroite collaboration avec l’industrie de la transformation du bois et continuera à établir des partenariats avec les secteurs industriels et le milieu de recherche en génie du bois au Canada et à l’échelle internationale permettant ainsi une synergie pour un transfert efficace des résultats des travaux de la recherche aux utilisateurs potentiels.

Titulaire: Ahmed Koubaa, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
uqat.ca/recherche/chaire-de-recherche-du-canada-sur-la-valorisation-la-caracterisation-et-la-transformation-du-bois
ahmed.koubaa@uqat.ca

Chaire industrielle UQAT-UQAM en écologie et en aménagement forestier durable

La Chaire a pour mission d'assurer le développement et la qualité des activités de recherche, formation et transfert technologique nécessaires à l'élaboration et à l'application de stratégies et de pratiques d'aménagement forestier durable. En collaboration avec ses partenaires régionaux, elle fixe les priorités de recherche et participe à des actions concertées répondant aux grandes problématiques régionales et nationales.

Cotitulaires: Pierre Drapeau, Université du Québec à Montréal (UQAM) et Osvaldo Valeria, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
chaireafd.uqat.ca
chaireafd@uqat.ca

Chaire de recherche du Canada en biologie intégrative de la flore nordique

La Chaire vise à mieux comprendre les réponses écologiques, biogéographiques et évolutives de la flore arcto-boréale aux variations environnementales induites par les changements climatiques historiques (cycles glaciaires) et actuels (d’origine anthropique).

Titulaire: Guillaume de Lafontaine, Université du Québec à Rimouski (UQAR)
uqar.ca/recherche/la-recherche-a-l-uqar/unites-de-recherche/flore-nordique/presentation-objectifs-et-mission-flore-nordique
guillaume_deLafontaine@uqar.ca

Chaire de recherche du Canada en dendroécologie et en dendroclimatologie

Les travaux de cette chaire permettront de bonifier les connaissances de la forêt boréale à l’échelle canadienne et de proposer aux différents acteurs et actrices du domaine forestier des solutions adaptées aux variations climatiques quant à l’aménagement durable des forêts.

Titulaire: Fabio Gennaretti, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
uqat.ca/recherche/crc-en-dendroecologie-et-en-dendroclimatologie
fabio.gennaretti@uqat.ca

Chaire de recherche du Canada sur la résilience des forêts face aux changements globaux

Les travaux de cette chaire aideront à mieux comprendre le rôle de la diversité des arbres dans le fonctionnement des écosystèmes forestiers afin de favoriser l’adaptation et la résilience des forêts canadiennes.

Titulaire: Christian Messier, Université du Québec en Outaouais (UQO)
cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.Christianmessier
christian.messier@uqo.ca

Chaire de recherche du Canada sur la mesure de l’impact des activités humaines sur les changements climatiques

Cette chaire vise à concevoir des outils de mesure innovants et à la fine pointe des connaissances pour mieux quantifier l’impact des activités humaines sur les changements climatiques. Les acteurs des différents paliers gouvernementaux pourront ainsi les utiliser en vue d'élaborer et de mettre en œuvre leurs plans d’action contre les changements climatiques.

En combinant de nouvelles sources de données et des modèles provenant de différentes disciplines, ces outils permettront d’évaluer l’impact des stratégies adoptées à l’échelle urbaine, provinciale et fédérale, tout en tenant compte des phénomènes souvent ignorés en raison de leur complexité.

La Chaire souhaite aussi faire en sorte que les outils développés servent à la mobilisation des citoyens afin que ceux-ci se sentent engagés et adoptent des comportements menant à des réductions d’émissions.

Titulaire: Annie Levasseur, École de technologie supérieure (ÉTS)
etsmtl.ca/laboratoires/chaire-impact-activite-humaine-changements-climatiques
annie.levasseur@etsmtl.ca

Chaire de recherche du Canada en économie écologique

Les travaux de la Chaire permettent de faire progresser la recherche et les connaissances dans les domaines de l’économie écologique et des services écosystémiques, par la production de savoirs nouveaux, le développement méthodologique et le développement de perspectives nouvelles sur la gestion des écosystèmes. L’originalité de son programme de recherche réside dans une démarche interdisciplinaire qui permet la combinaison des éléments des sciences que sont la géographie, l’écologie, l’aménagement du territoire et l’économie. Les résultats de cette approche hautement intégrative offrent une lecture à la fois pertinente des interactions humains-territoire pour les praticiens de l’interdisciplinarité en sciences et les acteurs de la gouvernance territoriale. Ce programme trouve écho autant dans la littérature scientifique, les applications pratiques, qu’auprès du grand public.

Titulaire: Jérôme Dupras, Université du Québec en Outaouais (UQO)
crcecoeco.ca
info@crcecoeco.ca

Chaire de recherche du Canada sur les microbiomes de plantes

En utilisant le séquençage de l’ADN dans l’environnement, les travaux visente à permettre de mieux comprendre l’effet des microbes associés aux plantes sur la croissance, la santé et la fonction des plantes.

Titulaire: Steven Kembel, Université du Québec à Montréal (UQAM)
recherche.uqam.ca/unites_de_recherche/chaire-de-recherche-du-canada-sur-les-microbiomes-de-plantes
kembel.steven_w@uqam.ca

Chaire de recherche UQAT-MFFP sur la gestion du carbone forestier

Les travaux de cette chaire permettront des avancées vers la carboneutralité, de soutenir l’activité forestière, de contribuer à l’acceptabilité sociale des projets et de créer une expertise en région boréale.

Titulaire: Xavier Cavard, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
uqat.ca/recherche/chaire-recherche-uqat-mffp-gestion-carbone-forestier
xavier.cavard2@uqat.ca

Chaire industrielle CRSNG-UQAT sur la biodiversité en contexte minier

Les travaux des membres de la Chaire permettront aux acteurs de l’industrie, aux gouvernements et aux communautés de réduire l’impact de leurs actions sur la biodiversité grâce à une planification adéquate, et ce, en intégrant les perspectives autochtones et les conséquences des changements climatiques à ces stratégies.

Titulaire: Nicole Fenton, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
uqat.ca/recherche/chaire-industrielle-crsng-uqat-biodiversite-en-contexte-minier
nicole.fenton@uqat.ca

Chaire industrielle CRSNG en sylviculture et production de bois

La programmation de recherche de la Chaire répond directement à un besoin exprimé par les représentants de l’industrie forestière et le Gouvernement du Québec, soit celui d’augmenter la productivité forestière en quantité et en qualité afin d’assurer l’accès à des volumes suffisants de bois pour le futur.

Titulaire: Annie DesRochers, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
uqat.ca/recherche/chaire-industrielle-crsng-sylviculture-production-bois
annie.desrochers@uqat.ca

Chaire de recherche sur la forêt habitée (CRFH)

La Chaire de recherche sur la forêt habitée (CRFH) vient en appui au milieu régional pour mettre au point les modalités de l’aménagement forestier soutenable dans un contexte de gestion écosystémique.

Titulaire: Luc Sirois, Université du Québec à Rimouski (UQAR)
uqar.ca/recherche/la-recherche-a-l-uqar/unites-de-recherche/foret-habitee
luc_sirois@uqar.ca

Chaire de recherche industrielle en environnement et biotechnologie (CRIEB)

La Chaire a pour mission de développer et intégrer des biotechnologies environnementales et des bioproduits abordables dans des procédés papetiers ou autres procédés industriels. Elle chercher à réduire les incidences environnementales et l'empreinte écologique des industries en misant sur la valorisation de leurs résidus pour en tirer le maximum d'ingrédients ou produits «biosourcés» et répondre à leurs propres besoins ou à ceux de la société.

Titulaire: Simon Barnabé, Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)
oraprdnt.uqtr.uquebec.ca/pls/public/gscw031?owa_no_site=1184
simon.barnabe@uqtr.ca

Chaire de recherche en éco-conseil

La Chaire vise à formaliser les savoirs issus de la communauté de pratique en éco-conseil par la réalisation de recherches, l’actualisation des connaissances sur le développement durable et ses applications pour la diffusion et pour l’enrichissement des formations en éco-conseil.

Titulaire: Claude Villeneuve, Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
ecoconseil.uqac.ca
EcoConseil@uqac.ca

Chaire de recherche sur les enjeux sociaux de la conservation

Cette chaire vise à améliorer les connaissances théoriques et pratiques sur les phénomènes sociaux d’appui et de résistance à l’égard de la conservation des habitats nécessaires au maintien des populations d’espèces fauniques menacées ou vulnérables. Ces connaissances pourront orienter les actions de sensibilisation, d’information et de mobilisation menées par les organismes de conservation et le gouvernement afin d’accroître le sentiment de responsabilité sociale des propriétaires fonciers à l’égard des habitats fauniques présents sur leurs propriétés. Les nouveaux savoirs développés orienteront le développement du nouveau Règlement sur les habitats fauniques et la conservation de la biodiversité fauniques sur des propriétés privées.

Titulaire: Katrine Turgeon, Université du Québec en Outaouais (UQO)
cesco.quebio.ca
katrine.turgeon@uqo.ca

Chaire de recherche sur la forêt urbaine

Grâce à la forêt urbaine, la population bénéficie de services écosystémiques importants, tels la réduction des îlots de chaleur, le contrôle des eaux de surface, et une meilleure qualité de l’air. Or les changements climatiques et globaux menacent les infrastructures vertes urbaines, particulièrement les arbres, et donc ces services qui soutiennent la santé environnementale et humaine. Alors que nous prenons conscience de l’importance de la forêt urbaine, nous réalisons que nous en connaissons très peu sur le fonctionnement des arbres en milieu urbain.

De concert avec le milieu municipal, la Chaire se donne pour mission d’étudier la forêt urbaine afin de l’adapter aux changements climatiques et d’assurer sa résilience et la livraison de services de qualité. Cela se traduira aussi à moyen terme par des économies directes importantes dans la gestion du patrimoine arboré, soit la réduction des remplacements et des traitements sanitaires, sans parler de la valeur indirecte, mais très importante, des services écosystémiques.

Titulaire: Alain Paquette, Université du Québec à Montréal (UQAM)
chaireforeturbaine.uqam.ca
chaire_foreturbaine@uqam.ca

Chaire Hydro-Québec sur la maîtrise de la croissance des arbres

L'arbre est très présent au Québec et au Canada, autant en milieu naturel que dans nos villes et campagnes, où il enjolive nos vies, filtre l'air, réduit les écarts de température, produit du bois, fixe du carbone et fournit un habitat pour une multitude d'organismes vivants. L'arbre est cependant souvent en conflit avec le construit humain, particulièrement au niveau du bris des équipements de distribution électrique. La Chaire permettra d'élaborer, en milieu urbain comme en milieu rural, des stratégies de déploiement et de maîtrise de la végétation arborée mieux adaptées, moins intrusives, moins coûteuses et plus efficaces, afin de les rendre plus acceptables socialement.

Titulaire: Christian Messier, Université du Québec à Montréal (UQAM)
arbresurbains.uqam.ca
bannon.kim@uqam.ca

Chaire de recherche UQAM sur la résilience et les vulnérabilités des forêts tempérée et boréale aux changements climatiques

Les forêts du Canada, couvrant près de 50% du pays, fournissent des habitats à la grande majorité de la faune et de la flore terrestre du pays et jouent un rôle majeur sur les plans social, écologique et économique. Toutefois, le maintien de la santé et de multiples fonctions et processus des forêts sont à risque en raison des changements climatiques. Les changements climatiques, peuvent désynchroniser la phénologie, c’est-à-dire le moment d’activité et de croissance des organismes vivants (pollinisateurs, fleurs, bourgeons, plantes, herbivores). De plus, l’augmentation des températures et la diminution des précipitations réduiront l’eau disponible pour la croissance menant à un stress hydrique et atténuant la productivité forestière. La chaire de Daniel Kneeshaw étudie les réponses phénologiques et hydriques des arbres à un climat plus chaud et sec afin de fournir des informations sur la résilience et la vulnérabilité des espèces arborescentes composant nos forêts. Elle met également en valeur un réseau canadien de sites de suivi (SmartForests Canada) de la réponse des forêts aux changements climatiques, solidifie le rôle de l’UQAM comme chef de file en sciences forestières au pays, et développe des collaborations avec des réseaux internationaux de suivis des forêts. L’ensemble des travaux et le maillage des recherches de la chaire avec ceux d’autres disciplines aide à proposer des adaptations pour augmenter la résilience de nos forêts et des systèmes connexes.

Titulaire: Daniel Kneeshaw, Université du Québec à Montréal (UQAM)
recherche.uqam.ca/unites_de_recherche/chaire-de-recherche-uqam-sur-la-resilience-et-les-vulnerabilites-des-forets-temperee-et-boreale-aux-changements-climatiques
kneeshaw.daniel@uqam.ca

Chaire de recherche en intelligence artificielle pour les chaînes d'approvisionnement, numériques, résilientes, agiles et durables

La Chaire promouvoit la recherche collaborative et le partenariat avec les entreprises de la région Chaudières-Appalaches et du Québec afin d’accélérer la numérisation des chaînes d’approvisionnement. Elle s’appuie sur la recherche, l’innovation ouverte et le transfert technologique pour soutenir les efforts des entreprises à relever les défis de la numérisation tout en tenant compte des enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

Titulaire: Loubna Benabbou, Université du Québec à Rimouski (UQAR)
uqar.ca/recherche/la-recherche-a-l-uqar/unites-de-recherche/intelligence-artificielle-approvisionnement
loubna_benabbou@uqar.ca

Chaire de recherche municipale pour les villes durables

L'UQTR et la Ville de Victoriaville s’associent pour la création d’une nouvelle chaire de recherche municipale pour les villes durables. Cette initiative novatrice – une première pour une ville québécoise – permettra de mettre l’expertise en recherche et développement de l’UQTR au service de la Ville de Victoriaville et de ses citoyens, pour la réalisation de projets mobilisateurs spécialement alignés sur la vision de la Ville et son plan stratégique de développement.

Titulaire: Simon Barnabé, Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)
oraprdnt.uqtr.uquebec.ca/pls/public/gscw031?owa_no_site=20&owa_no_fiche=98
simon.barnabe@uqtr.ca

Copyright © 2015  –  Université du Québec  –  Tous droits réservés  –  

Mise à jour: