Aller au contenu principal

Mandats

En lien avec ses objectifs, l’Initiative sur la santé mentale étudiante en enseignement supérieur (ISMÉES) accomplira les actions suivantes.

  1. Développer une plateforme Web sur la santé mentale étudiante en enseignement supérieur (décembre 2023) pour:
    • outiller et informer la population étudiante sur la santé mentale en offrant un accès simple et rapide aux outils existants en matière de santé mentale étudiante, adaptés à la diversité de leurs besoins et profils
    • renforcer l’expertise du personnel des établissements d’enseignement supérieur en offrant un accès simple et rapide aux ressources en santé mentale adaptées aux besoins et enjeux de l’enseignement supérieur
       
  2. Organiser et animer le Réseau interuniversitaire des intervenants et intervenantes en santé mentale étudiante (RIISMÉ) pour:
    • favoriser le développement des connaissances en regard des pratiques professionnelles et organisationnelles
    • mettre en valeur les savoirs ainsi que les pratiques professionnelles et organisationnelles
    • engager la collaboration interordres entre le réseau collégial et le réseau universitaire
       
    Le RIISMÉ a été mis en œuvre à l’automne 2022 et compte plus de 130 membres provenant des 18 établissements universitaires québécois. Ces derniers ont accès aux outils et aux activités du RIISMÉ pour partager, échanger et initier des collaborations.
     
  3. Organiser les Journées annuelles de diffusion et de transfert des connaissances en matière de santé mentale étudiante en enseignement supérieur (2024 et 2025) pour:
    • soutenir le transfert de connaissances
    • favoriser le développement des compétences
    • soutenir l’innovation dans les pratiques
    • renforcer le réseau d’échange des membres de la communauté de l’enseignement supérieur œuvrant en santé mentale étudiante
       
  4. Réaliser les campagnes nationales annuelles (2024 et 2025) visant à démystifier et déstigmatiser les différentes réalités liées à:
    • la santé mentale
    • l’anxiété de performance
    • la gestion du stress
       
  5. Développer des activités et des outils de transfert visant à faire connaître des actions de promotion de la santé mentale positive dans le réseau de l’enseignement supérieur québécois. Les travaux débuterons autour de la thématique des pratiques pédagogiques. 

Copyright © 2015  –  Université du Québec  –  Tous droits réservés  –  

Mise à jour: