Aller au contenu principal

L'UQAT appuie l'APNQL dans ses efforts pour contrer le racisme et la discrimination envers les Premiers Peuples au Québec

L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) apporte son appui sans réserve à l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) dans sa démarche pour contrer le racisme et la discrimination envers les Premiers Peuples au Québec. Le Chef de l'APNQL Ghislain Picard, a dévoilé lors d'une conférence de presse plus tôt aujourd'hui, le Plan de lutte contre le racisme et la discrimination envers les Premières Nations au Québec alors qu'il a fait appel à toutes les citoyennes et à tous les citoyens québécois, aux organisations, aux groupes ainsi qu'aux institutions du Québec afin de s'allier avec les Autochtones pour contribuer au « mieux vivre ensemble ».

C'est à la lumière des résultats d'un sondage en ligne visant à évaluer les connaissances et les perceptions des Québécois et des Québécoises envers les Premières Nations au Québec, réalisé par Léger auprès de plus de 1000 participants et participantes non autochtones, que l'APNQL a entrepris l'élaboration d'un plan de lutte au racisme et à la discrimination. Parmi les constats, il apparaît que la quasi-totalité des personnes québécoises non autochtones (92 %) pensent que les Premières Nations font l'objet de racisme ou de discrimination au Québec. Les résultats de ce sondage confirment également que des progrès ont été réalisés au cours des dernières années quant à l'opinion des Québécois et des Québécoises sur les Autochtones et que de façon générale, une majorité de la population québécoise fait preuve d'ouverture en appuyant les demandes des Premières Nations.

Pour un engagement collectif

L'UQAT souhaite donc manifester son appui total à la lutte contre le racisme et la discrimination en se joignant aux efforts de l'APNQL dans la réalisation de leur plan d'action. « Comme université, nous nous engageons à combattre le racisme et la discrimination en contribuant à la mise en application du plan d'action, et ce, en posant des gestes concrets au sein de notre institution et en partageant largement notre vision d'ouverture et d'inclusion dans la collectivité », affirme le recteur, Denis Martel. « Par la mise en œuvre de notre Plan d'action 2019-2024 : L'UQAT et les peuples autochtones, nous misons sur le renforcement des partenariats avec les peuples autochtones dans le but de mieux Faire ensemble », renchérit-il. En se joignant à l'engagement collectif, l'UQAT souhaite contribuer au progrès en favorisant un rapprochement des peuples et une meilleure connaissance de l'autre.

L'UQAT et les Premiers Peuples

Depuis sa fondation, l'UQAT mise sur une collaboration équitable et inclusive avec les Premières Nations et les Inuit et elle s'engage, de par sa mission, à jouer un rôle d'agent de changement et à participer au processus d'amélioration des relations intercommunautaires.  Elle souhaite être un acteur de développement, notamment en mettant de l'avant son expertise et son approche unique. De plus, l'UQAT se démarque en plaçant les étudiantes et les étudiants issus des Premiers Peuples au cœur de sa mission institutionnelle en leur consacrant l'un des six enjeux de son Plan de développement 2015-2020.

Source :
Service des communications
UQAT, 29 septembre 2020

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue >>>

Copyright © 2015  –  Université du Québec  –  Tous droits réservés  –  

Mise à jour: