Aller au contenu principal

Le professeur Martin Goyette de l'ENAP obtient un financement du FRQS de 4,7M$ en santé globale pour les jeunes

Martin Goyette, professeur à l'École nationale d'administration publique (ENAP)

Le professeur de l’École nationale d’administration publique (ENAP), Martin Goyette, a reçu un important financement de 4,7M$ du Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQS) pour des travaux visant à améliorer les services offerts aux jeunes du Québec. L’expert des politiques pour les jeunes en situation de vulnérabilité codirigera ces travaux avec Srividya Iyer, professeure titulaire à l’Université McGill.

Ce financement concerne l’évaluation et le soutien à l’amélioration continue d’Aire ouverte, un programme comptant 32 points de service et qui s’adresse aux jeunes de 12 à 25 ans vivant dans divers contextes de vulnérabilité. Les adolescentes et les adolescents, les jeunes adultes ainsi que leur famille et leur entourage y reçoivent un accueil et des services gratuits adaptés à leurs besoins. Personnel infirmier, travailleuses et travailleurs sociaux sont présents pour les accueillir, les écouter et les aider à trouver des solutions.

«Nous croyons fermement que ce projet contribuera à améliorer les services offerts aux jeunes. La collaboration entre les jeunes, les parties prenantes de la recherche et celles du réseau de la santé et des services sociaux sera au cœur de la réussite de notre projet.», explique Martin Goyette, professeur à l’ENAP, titulaire de la Chaire de recherche sur l’évaluation des actions publiques à l’égard des jeunes et des populations vulnérables (CREVAJ) et cotitulaire de la Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse (CRJ).

Le programme de financement «Aire ouverte – La recherche évaluative en soutien à une amélioration continue des services offerts aux jeunes du Québec et à des organisations apprenantes» est un partenariat du FRQS, du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) et de la Fondation Graham Boeckh. L’Unité de soutien au système de santé apprenant Québec (SSA Québec) collabore également à ce projet d’envergure qui répond à des besoins importants pour les jeunes du Québec et pour les différents organismes œuvrant à leur mieux-être.

L’équipe de recherche est composée de plusieurs universités et centres de recherche au Québec, au Canada et à l’international, dont le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), l’Université McGill, l’Université de Sherbrooke, l’Université Laval, l’Université du Québec à Montréal (UQAM), l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), l’Université de Montréal, le Centre Urbanisation Culture Société de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), l’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux et l’Université Concordia.

 

Source:
Secrétariat général, ENAP
15 janvier 2024

Copyright © 2015  –  Université du Québec  –  Tous droits réservés  –  

Mise à jour: