Aller au contenu principal

Doctorats d'honneur

Le doctorat honoris causa de l’Université du Québec est un diplôme honorifique décerné à des personnes au mérite exceptionnel pour l’excellence de leur carrière universitaire, professionnelle, scientifique ou artistique, ou qui ont contribué de façon remarquable au progrès de la société ou à l’avancement du mieux-être de la collectivité. Il est attribué par l'Assemblée des gouverneurs, sous l'égide d'un des établissements de l'Université du Québec, à la suite d'une recommandation favorable de ce dernier.

Récipiendaires d'un doctorat honoris causa

2024

Les Cowboys Fringants (Jean-François Pauzé, Jérôme Dupras, Marie-Annick Lépine et feu Karl Tremblay)
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Karl Tremblay (à titre posthume)
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Paul Corkum
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

L’Université du Québec, sous l’égide de l’Institut national de la recherche scientifique, reconnaît la contribution remarquable et l'engagement de monsieur Corkum dans le domaine des sciences.

Morris Goodman
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

L’Université du Québec, sous l’égide de l’Institut national de la recherche scientifique, reconnaît la contribution remarquable de monsieur Goodman au développement de l’industrie pharmaceutique québécoise et son engagement dans le domaine de la philanthropie.

Pauline Marois
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

L’Université du Québec, sous l’égide de l’Institut national de la recherche scientifique, reconnaît la contribution remarquable et l'engagement marqué de madame Marois par la promotion de la langue française, l’innovation sociale et la gouvernance responsable.

2023

Philippe Aghion
Université du Québec à Montréal (UQAM)

L’UQAM reconnaît la contribution scientifique exceptionnelle du chercheur en économie, dont l’apport théorique et empirique s’avère incontestable.

Geert Bouckaert
École nationale d’administration publique (ENAP)

L’Université reconnaît ses réalisations exceptionnelles pour l’administration publique à l’échelle internationale, l’exemplarité de sa carrière, sa contribution remarquable à la société ainsi que la notoriété acquise et son leadership qui ne sont plus à démontrer au vu des nombreuses reconnaissances académiques et institutionnelles qu’il a reçues de la part de diverses communautés épistémiques et pratiques oeuvrant dans les champs de l’administration et du management.

Jay Naidoo
Université du Québec à Montréal (UQAM)

L'UQAM reconnaît l’engagement exemplaire de Jay Naidoo envers la défense de la démocratie, de la justice sociale, de la paix et des droits de la personne ainsi que l’ampleur de ses innombrables réalisations au bénéfice des populations vulnérables de plusieurs pays.

Sylvie Bernier
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

En reconnaissance de la notoriété de ses réalisations et de la valeur exemplaire de son cheminement marqué par de hautes distinctions, notamment à titre de Chevalière de l’Ordre national du Québec et membre de l’Ordre du Canada.

Nathalie Blondil
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Directrice et conservatrice en chef du Musée des Beaux-Arts de Montréal, pionnière mondiale de la muséologie humaniste et inclusive, une grande gestionnaire culturelle soucieuse de la diversité des savoirs et de leurs enracinements territoriaux, pour souligner la qualité et l’ampleur de sa carrière et de son action ainsi qu’en reconnaissance de l’originalité et la puissance des réalisations d’une femme d’exception qui a su faire partager au public sa passion et son respect pour la culture d’expression francophone, son histoire et ses devenirs à travers l’art.

Sophie Brochu
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

En reconnaissance de l’impact exceptionnel et la notoriété de ses réalisations à travers un parcours professionnel remarquable de trente ans dans le secteur énergétique, de la valeur exemplaire de son cheminement faisant d’elle un modèle exceptionnel en matière de leadership au féminin et de la portée de son engagement dans la collectivité.

Louis Jacques Filion
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

En reconnaissance de la notoriété de ses réalisations, par son investissement actif dans la promotion de l’entrepreneuriat dans le monde, l’ampleur de sa carrière à titre de professeur dont il a reçu de nombreux prix pour l’excellence sa pédagogie et l’importance de ses nombreuses publications, l’impact de ses réalisations qui s’exprime par une contribution exceptionnelle à l’avancement des entreprises et des dirigeants de MPME et finalement, sa contribution remarquable au progrès de la société, notamment par ses recherches portant sur les systèmes d’activités innovants, les processus visionnaires, la création d’entreprise et l’entreprise technologique.

Gilbert Fossoun Houngbo
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

En reconnaissance de la valeur exemplaire et inspirante de son parcours, la notoriété de ses réalisations à travers sa carrière de plus de 35 années consacrée au développement international, l’impact exceptionnel de vos réalisations, notamment par la mise en place de politiques dans le domaine de la santé et sécurité au travail, et de politiques de lutte contre le travail des enfants.

David Suzuki
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

L’Université reconnaît la contribution scientifique exceptionnelle et la notoriété de ses réalisations faisant de lui un chef de file mondialement reconnu dans le domaine de l’écologie durable.

Anaïs Barbeau-Lavalette
Université du Québec en Outaouais (UQO)

L'Université reconnaît l’importante contribution de cette autrice, cinéaste et militante pour les droits de la personne et pour la protection de l’environnement.

Alain Saladzius
Université du Québec en Outaouais (UQO)

L'Université reconnaît sa contribution exceptionnelle à la protection et la mise en valeur des rivières québécoises, un élément incontournable du paysage québécois, qui a permis de mettre l’eau à l’avant-plan des préoccupations de la société québécoise, ainsi que de souligner le caractère exemplaire de son implication sociale comme citoyen engagé qui a mis son expertise au service de la société.

Frances Mowatt
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

L’Université reconnaît sa contribution à la vitalité et à la transmission de l’anicinapemoin, ainsi que son apport inestimable au rapprochement entre les cultures.

Danielle Trottier
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

L’Université reconnaît sa contribution exceptionnelle dans le milieu artistique, culturel et plus particulièrement dans l’écriture télévisuelle.

Jamal Deen
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

L’Université reconnaît la contribution remarquable et les réalisations exceptionnelles du chercheur dans le domaine des sciences de l’ingénierie, au Canada et ailleurs dans le monde.

Mordechai (Moti) Segev
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

L’Université reconnaît la contribution remarquable et les réalisations exceptionnelles du chercheur dans le domaine de la physique, en Israël et ailleurs dans le monde.

2022

Luc Tardif  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Originaire de Trois-Rivières, président de la Fédération internationale de hockey sur glace, afin de reconnaître:

  • l'impact indéniable de ses réalisations, notamment en jouant un rôle de premier plan dans le développement et l'internationalisation du hockey sur glace
  • le cheminement remarquable et inspirant de son parcours, de son passage comme étudiant-athlète à I'UQTR jusqu'à sa nomination à titre de président de la Fédération internationale de hockey sur glace
  • sa contribution remarquable et continue au développement du sport, qui, encore à ce jour, fait de lui un acteur influent et engagé au sein du hockey international
  • son engagement et son implication exceptionnelle, depuis les 20 dernières années au développement du hockey, notamment à titre de fondateur et président de la Fédération française de hockey sur glace

Denis Vaugeois  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Historien, éditeur et bâtisseur de plusieurs grandes institutions culturelles québécoises, afin de reconnaître:

  • l'impact exceptionnel de ses réalisations qui ont engendré des retombées importantes au niveau politique, social et culturel, entre autres, avec la mise en place du Plan Vaugeois qui a permis à des centaines de municipalités du Québec de se doter d'une bibliothèque publique
  • la valeur exemplaire de son cheminement marqué par de nombreuses et hautes distinctions, notamment à titre d'officier de l'Ordre national du Québec et membre de l'Ordre du Canada
  • sa contribution remarquable au progrès de la société s'exprimant par une contribution remarquable et unique pour la démocratisation de la culture québécoise et pour la vulgarisation de l'histoire, entre autres, à titre d'éditeur, de consultant pour la maison Larousse et par ses nombreuses et riches publications sur l'histoire; la notoriété de ses réalisations, notamment en dotant les Québécois d'une Loi sur le développement des entreprises québécoises dans le domaine du livre; loi qui a permis aux libraires de toutes les régions du Québec de poursuivre leurs activités et d'offrir aux Québécois un accès à la culture

Yves Winkin  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Professeur honoraire au Conservatoire national des Arts et Métiers; professeur extraordinaire émérite à l'Université de Liège, à la retraite depuis 2019, afin de reconnaître:

  • l'impact exceptionnel de ses réalisations qui s'exprime par une grande influence dans la discipline de la communication de manière spécifiquement sociale, par sa grande contribution aux théories de la communication et pour sa mise en place des bases d'une anthropologie de la communication méthodologiquement fondée sur une démarche ethnographique
  • l’ampleur de sa carrière, entre autres, à titre de professeur à l'Université de Liège, à l'École normale supérieure de Lyon et au Conservatoire national des arts et métiers et à titre d'enseignant sur invitation dans différentes universités à travers le monde. Il occupera également plusieurs postes de direction, notamment au Conservatoire national des arts et des métiers et au Musée des arts et métiers de Paris
  • sa contribution remarquable au progrès de la société, dont celle d'introduire dans le monde francophone plusieurs courants d'idées des sciences humaines et sociales américaines, apportant ainsi bon nombre de publications, traduites dans de nombreuses langues et devenues aujourd'hui des classiques dans la discipline de la communication sociale
  • la notoriété de ses réalisations faisant rayonner sa discipline au Québec et à l'international; son influence sur le développement du programme de communication sociale à I'UQTR, aujourd'hui offert aux 3 cycles l’études

Farah Alibay  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Ingénieure en aérospatiale au laboratoire Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA. Elle a été reconnue pour son rôle dans la mission Mars 2020 de la NASA et surtout l'atterrissage et le pilotage de l'astromobile Perseverance et de l'hélicoptère lngenuity lors de la mission sur la planète Mars. Farah Alibay est un exemple pour les jeunes femmes et les nombreuses possibilités qui leur sont offertes dans les domaines de sciences et des technologies.

Paul-André Boucher  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Retraité, syndicaliste et acteur important du développement coopératif québécois. Il été au coeur d'innovations sociales par son implication syndicale et son travail dans le mouvement coopératif. Son action a eu des impacts sur la société et les institutions de Saint-Jérôme et des Laurentides. Ses actions dans le domaine syndical et de la coopération s'inscrivent dans les valeurs de l'UQO.

Régine Laurent  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Infirmière, présidente de la Fédération des infirmières et infirmiers du Québec de 2002 à 2017 et, dernièrement, présidente de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse à la suite de la mort tragique d'une fillette. Elle a débuté sa carrière dans le réseau de la santé en tant que préposée aux bénéficiaires avant de devenir infirmière. Elle a également été une militante syndicale et la présidente du syndicat local de l'Hôpital Santa Cabrini. En 2009, elle a quitté son poste d'infirmière pour devenir présidente de la F10. On peut dire de sa carrière qu'elle est une femme engagée, investie et déterminée. Régine Laurent incarne ies vaieurs prônées par VUQO par son engagement dans l'action, sa rigueur, son leadership, sa quête pour la justice sociale, la solidarité, l'équité et l'inclusion.

Robert Kanatewat  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

En reconnaissance de sa contribution exceptionnelle dans la négociation avec le gouvernement de la Convention de la Baie James et du Nord québécois (1975) et de son implication indéfectible tout au long de sa carrière.

Nahid Aboumansour  
Université TÉLUQ

En reconnaissance de son dévouement exceptionnel auprès des femmes immigrantes les plus démunies, afin qu'elles s'intègrent et vivent en dignité au Québec.

Gilles Vigneault  
Université TÉLUQ

En reconnaissance de sa carrière exceptionnelle et de sa contribution à la culture québécoise et à la langue française.

2021

Joséphine Bacon  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

L’Université reconnaît ainsi la contribution de Joséphine Bacon au milieu culturel et littéraire québécois ainsi que ses efforts de préservation de la langue et des traditions innues.

Marie Mc Andrew  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Afin de souligner la contribution de la professeure émérite à l’avancement des connaissances en matière d’intégration des personnes d’origines diverses au Québec ainsi que son rôle déterminant dans l’élaboration de politiques et de programmes publics à cet égard.

Ghislain Picard  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour ses qualités exemplaires d’écoute, essentielles au maintien du dialogue entre les peuples, pour ses efforts à faire entendre et respecter les droits des Premières Nations et pour sa participation aux rendez-vous historiques les plus importants des 30 dernières années.

Guillaume Vermette  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Diplômé de I'UQTR en psychologie, clown humanitaire de façon bénévole depuis 2008, afin de reconnaître:

  • l'impact exceptionnel de ses réalisations à travers un nombre incalculable de projets humanitaires sous sa propre gouverne ou à titre de directeur artistique de Clowns Sans Frontières Canada
  • la valeur exemplaire de son cheminement marqué par de nombreuses années d'implications bénévoles, tout en soulignant l'intensité et l'ampleur de ses implications pour son jeune âge
  • sa contribution remarquable au progrès de la société, notamment avec la création de la Caravane philanthrope dont la mission est de mettre en place des projets communautaires et humanitaires ainsi que les formations qu'il a offertes à des étudiants du Département de psychologie de I'UQTR pour mieux les outiller à intervenir auprès des aînés
  • la notoriété de ses réalisations s'exprimant par un rayonnement médiatique ainsi que les distinctions qu'il a reçues pour ses implications dans plus de 40 pays auprès, entre autres, de camps de réfugiés, d'orphelinats et d'hôpitaux; ses qualités humaines hors pair, telles que son altruisme, son dévouement, sa compassion et sa grande générosité

Clément Duhaime  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Haut fonctionnaire québécois qui a œuvré pour différents organismes de la Francophonie, afin de reconnaître:

  • son parcours professionnel remarquable, entre autres à titre de conseiller stratégique au ministère des Relations internationales et de la Francophonie, d'administrateur d'Etat affecté auprès de l'Organisation internationale de la Francophonie et d'ambassadeur auprès de l'Union européenne à Bruxelles pour l'Agence intergouvernementale de la Francophonie
  • l'impact et la notoriété indéniables de ses réalisations qui ont contribué à un développement exceptionnel de chacune des grandes organisations pour lesquelles il a évolué
  • sa contribution remarquable au progrès de la société, notamment en défendant l'adoption par l'organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture (UNESCO), de la Convention sur la protection de la diversité des expressions culturelles, pour une Francophonie ouverte sur les autres cultures
  • sa grande contribution au rayonnement et à la promotion de la Francophonie, des arts et de la culture en jouant un rôle important dans les relations Québec-France et d'autres États francophones à travers le monde s'illustrant ainsi de façon remarquable sur les scènes régionale, nationale et internationale; ses qualités humaines exemplaires et son fort attachement envers Trois-Rivières, sa ville natale, pour laquelle il n'hésite pas à en faire l'éloge

Mario Mimeault  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

En reconnaissance de son implication à valoriser et à faire connaitre l'histoire de la Gaspésie.

Viviane Michel  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Mireille Apollon  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Maude Barlow  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En reconnaissance de sa contribution remarquable et de son engagement dans la protection et la conservation de l'environnement et particulièrement des ressources hydriques au Canada et dans le monde.

Édith Cloutier  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En reconnaissance de sa contribution remarquable et de son engagement dans l'amélioration des relations et la réconciliation entre les Premières Nations et les Québécoises et Québécois.

2020

Maryse Lassonde  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Présidente du Conseil supérieur de l'éducation, afin de souligner son parcours professionnel remarquable qui témoigne des valeurs d'excellence, d'engagement et d'égalité des chances que I'UQTR s'attache à promouvoir ainsi qu'en reconnaissance de sa grande contribution à l'évolution des mentalités, notamment dans le domaine sportif, mais également pour la culture scientifique, qu'elle s'emploie à rendre plus inclusive et diversifiée. Par son pouvoir d'influence à des postes clés, Mme Lassonde fait changer les choses et fait tomber les préjugés, notamment en déployant les efforts pour favoriser l'inclusion scolaire, l'égalité des chances et la participation des femmes dans le domaine des sciences.

Huguette Picard  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Ergothérapeute, pionnière de cette profession au Québec et au Canada, pour souligner son cheminement professionnel, académique, administratif et politique marqué par l'exemplarité et l'engagement social ainsi qu'en reconnaissance de sa contribution significative au progrès de la société québécoise, son intérêt pour la défense des personnes vivant avec un handicap ou étant confrontées à une situation de vulnérabilité et de la promotion qu'elle a su faire des meilleures pratiques professionnelles dans divers domaines.

Michel Aubertin  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

En reconnaissance de son exceptionnelle contribution au positionnement scientifique de I'UQAT en environnement minier, pour le développement de technologies qui permettent à l'industrie minière d'opérer de façon encore plus respectueuse de l'environnement, pour le grand nombre d'experts qu'il a formé et qui sont devenus des acteurs de changement pour une exploitation responsable des ressources minérales, pour sa grande contribution comme chercheur à la société québécoise et canadienne ainsi que pour son attachement profond à l'Abitibi-Témiscamingue et à I'UQAT.

Manon Barbeau  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

En reconnaissance de ses réalisations cinématographiques et de son implication sociale, particulièrement auprès des plus vulnérables de la société, pour la fondation du Wapikoni mobile, véritable outil de rayonnement au service des voix de la jeunesse autochtone, ainsi que pour son exceptionnel dévouement auprès des Premières Nations dans une approche de «faire par, pour et avec les communautés autochtones» partagée par l'École d'études autochtones et l'ensemble de la communauté de I'UQAT.

Jacques Matte, Guy Parent et Louis Dallaire  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Pour leur contribution exceptionnelle à positionner et faire connaître la région de l'Abitibi-Témiscamingue comme un iieu de culture, d'ouverture et d'accueil, et ce, tant au niveau national qu'international.

Pierre J. H. Richard  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

En reconnaissance de son exceptionnelle contribution aux sciences naturelles du Québec, sa très grande implication dans le milieu ainsi que son apport à titre de mentor scientifique pour le développement à I'UQAT du laboratoire international de recherche sur les forêts froides regroupant des chercheurs provenant d'une dizaine de pays nordiques.

Kathy Baig  
École de technologie supérieure (ÉTS)

En reconnaissance de son parcours professionnel exemplaire, pour sa vision et son leadership qui ont entrainé un changement de culture important au sein de l'Ordre, ainsi que pour l'inspiration qu'elle représente pour l'ensemble des ingénieurs, chercheurs, entrepreneurs hommes, femmes et les jeunes étudiants de I'ÉTS.

2019

Claude Lafortune  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

L’Université veut souligner la contribution exceptionnelle de ce créateur au développement, à la diffusion et à l’enseignement des arts visuels, au Québec et ailleurs dans le monde.

Sœur Estelle Lacoursière  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

En reconnaissance de son parcours à la fois exemplaire et exceptionnel et de la valeur inestimable de sa contribution à I'UQTR, à l'éducation et à l'environnement.

Jean Houde  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour son leadership mobilisateur, l'exemplarité de son cheminement, sa contribution immense au progrès de la société québécoise et l'impact de ses réalisations.

Fred Pellerin  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

En reconnaissance de son parcours remarquable, de l'impact de ses réalisations, de son apport indéniable à la résurgence du conte et à l'enrichissement de notre patrimoine collectif, de sa contribution majeure au rayonnement de la langue et de la culture québécoises, de sa notoriété et des valeurs qu'il véhicule qui rejaillissent sur la Francophonie, mais aussi sur I'UQTR.

René Villemure  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour l'impact de ses réalisations en éthique, la valeur exceptionnelle de son cheminement pour créer le champ de pratique de l'éthique appliquée aux organisations, sa contribution remarquable au progrès de la société en matière d'éthique ainsi que pour la notoriété de ses réalisations en éthique auprès tant des gouvernants, des dirigeants que des citoyens de trois continents (Amérique du Nord, Europe, Afrique).

Philippe Couillard  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Afin de reconnaître:

  • son parcours atypique qui présente une rare combinaison d'expérience médicale, universitaire, en entreprise et en politique publique
  • son leadership et ses réalisations à titre de ministre de la Santé et des Services sociaux puis de Premier ministre du Québec
  • son engagement pour le développement des régions; son engagement pour le développement de I'UQAC notamment en ce qui a trait au déménagement de l'Ecole des arts numériques, de l'animation et du design NAD

Fabienne Larouche  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Afin de reconnaître:

  • son leadership dans le monde culturel et télévisuel québécois
  • sa carrière prolifique à titre d'auteure, d'éditrice et de productrice
  • ses réalisations à titre de femme d'affaires; les nombreuses reconnaissances reçues pour souligner l'impact de ses réalisations dont ses nominations à titre de Chevalière de l'Ordre de la Pléiade pour la promotion de la culture française en 2004 et Chevalière de l'Ordre national du Québec en 2011. Elle est aussi récipiendaire du Prix de lutte contre l'homophobie de la fondation Emergence (2012) et du Prix Hommage des Artistes pour la Paix (2014) pour l'ensemble de son œuvre. Johnny Huard Université du Québec à Rimouski (UQAR) Pour sa contribution remarquable à l'avancement des connaissances en biologie cellulaire

Normand Labrie  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Professeur de sociolinguistique à l'Université de Toronto, pour sa contribution au développement et pour son engagement dans le soutien à la langue française.

Pauline Marois  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Politicienne, première femme élue première ministre du Québec, qui a remporté la distinction de personnalité politique qui a occupé le plus grand nombre de fonctions ministérielles de l'histoire du Québec, incluant les postes de ministre de l'Éducation, de la Santé et des Finances, En reconnaissance de ses grandes qualités humaines, sa détermination et son leadership ainsi que pour l'ensemble de sa contribution exceptionnelle à la vie politique québécoise.

Nahum Sonenberg  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En reconnaissance de ses nombreuses découvertes ayant notamment amélioré la compréhension de la pathogenèse de nombreuses maladies dont le cancer, les maladies neurologiques et les maladies infectieuses.

Andrei Marga  
École nationale d’administration publique (ENAP)

En reconnaissance de son parcours professionnel qui allie l'excellence académique avec l'engagement public, tant au niveau de l'administration que pour le bien commun de la société civile dans son ensemble.

Serge Bouchard  
TÉLUQ

En reconnaissance de son apport aux recherches en histoire et en anthropologie, pour la transmission de mémoires individuelles et collectives et pour son engagement citoyen et la richesse de ses réflexions sur le vivre-ensemble.

2018

Claire V. de la Durantaye  
Université du Québec (UQ)

Exemple d'excellence, de créativité et d'engagement, En reconnaissance de sa contribution exceptionnelle pour défendre et mettre en valeur les intérêts, non seulement de l'Université du Québec à Trois-Rivières et de sa région, mais aussi de l'Université du Québec et du système universitaire québécois et de l'enseignement supérieur de manière générale.

Charles E. Beaulieu  
Université du Québec (UQ)

Scientifique visionnaire et bâtisseur, En reconnaissance de sa contribution au développement du réseau de l'Université du Québec de même qu'à la création de plusieurs fleurons québécois en matière d'enseignement et de recherche, dont l'institut national de la recherche scientifique, l'Université du Québec à Rimouski et l'institut national d'optique, ainsi que ses apports remarquables au domaine de la recherche et de sa carrière exceptionnelle au service du Québec.

Claude Corbo  
Université du Québec (UQ)

Leader, gestionnaire et intellectuel courageux, afin de souligner la carrière exceptionnelle de cet homme de conviction et d'engagement au service de l'Université du Québec à Montréal ainsi que du réseau de l'Université du Québec.

Yves Martin  
Université du Québec (UQ)

Afin de reconnaître sa contribution unique à la mise sur pied du réseau de l'Université du Québec ainsi que de souligner une carrière exceptionnelle dans la haute fonction publique consacrée au développement du Québec moderne.

Jacques Blondel  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

L’Université veut reconnaître les contributions remarquables du chercheur à la biogéographie de l’évolution, à l’écologie et à l’épistémologie des sciences de la vie.

Guy Bourgeault  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

L’Université veut reconnaître la contribution du chercheur au développement de l’éducation des adultes et de l’éthique en éducation, ainsi que son engagement à défendre les droits et libertés de la personne.

Domingo Cisneros  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Souligner la contribution centrale de cet artiste à la reconnaissance de l’art autochtone contemporain au Québec et au Canada, de même que son important rôle de mentor auprès de toute une génération de créateurs autochtones.

Jean-Marc Eustache  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour son audace, sa vision avant-gardiste et sa ténacité à titre d’entrepreneur, pour ses qualités de gestionnaire et d’employeur émérite, pour sa détermination à développer une industrie durable, pour son soutien à la relève et pour son engagement humain et financier indéfectible à l’égard de son alma mater

François Ost  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Par ce geste, l’Université veut reconnaître sa contribution à la théorie et à la philosophie du droit dans le monde francophone, à l’avancement de la réflexion sur le droit à l’environnement et les droits de la personne.

François Gendron  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

En reconnaissance de son exceptionnelle contribution à la région de l'Abitibi-Témiscamingue, à I'UQAT et à la vie démocratique du Québec.

Geoffrey Kelley  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

En reconnaissance de sa grande contribution pour le développement du Québec et particulièrement pour son approche ouverte, respectueuse et soucieuse du développement des personnes et des communautés autochtones.

Donna Theo Strickland  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En reconnaissance de sa contribution remarquable dans le domaine de la recherche et de l'enseignement en optique et en photonique, tant au Canada que sur la scène internationale.

2017

Daniel Lamarre  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Administrateur et visionnaire, qui a su faire honneur à la région de la Mauricie et au Québec tout entier, en reconnaissance de sa carrière exceptionnelle, son leadership rassembleur de même que son implication dans diverses œuvres caritatives et sociales dans te domaine de l'éducation, de la santé et des arts.

Louis Audet  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Homme d'affaires et visionnaire, pour souligner sa contribution exceptionnelle au développement des communications et des médias au sein de la société québécoise, le rayonnement de son entreprise à l'international, les liens solides et constants que l'empire COGECO entretient avec la population trifluvienne depuis plus de soixante ans et le dynamisme de son engagement social auprès de différents milieux.

Jean Fournier  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Avocat à la retraite, homme d'affaires et diplômé de I'UQTR, pour le soutien à son aima mater depuis près de cinquante ans ainsi qu'En reconnaissance de l'impact exceptionnel de ses réalisations, la valeur exemplaire de son cheminement et la notoriété de ses contributions à la collectivité mauricienne, québécoise et canadienne.

Morinobu Endo  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En reconnaissance de sa contribution remarquable au développement et à la valorisation de la recherche dans le domaine de la science et de la technologie du nanocarbure.

Anne Marie Bureau  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Pour son apport innovant à la pédiatrie sociale et sa contribution exceptionnelle à l'amélioration des soins aux enfants.

Sheila Fraser  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Première femme vérificatrice générale du Canada de 2001 à 2011, pour souligner son intégrité, sa rigueur, son courage et sa persévérance, et en reconnaissance de son parcours remarquable, son impact sur les pratiques internes du Bureau du vérificateur général ainsi que sur les pratiques de gestion de la fonction publique fédérale.

Jean Robert  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Définit comme un médecin de rue, directeur de la santé communautaire à l'hôpital Saint-Luc pendant plus de 20 ans et fondateur de la Clinique Santé Amitié à Saint-Jérôme, en reconnaissance de son professionnalisme et son dévouement exceptionnel auprès des personnes les plus démunies de notre société.

Camille Villeneuve  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Philanthrope et président-directeur général de Multivesco, en reconnaissance de sa contribution au développement socioéconomique de la région de l'Outaouais, de son soutien à de nombreux organismes et de son appui majeur à divers établissements d'enseignement supérieur et à leur fondation ce qui a permis à de nombreux étudiants de poursuivre leurs études.

Robert Charlebois  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Figure emblématique de la chanson québécoise et francophone, qui cumule plus de cinquante ans de carrière.

Suzanne Lacasse  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

En reconnaissance de sa contribution à la science. Au cours de sa carrière, elle s'est penchée, entre autres, sur la modélisation du comportement des sols et l'ingénierie des fondations et s'est concentrée sur la combinaison d'analyses mathématiques et numériques dans une perspective d'ingénierie géotechnique pratique. Elle a été une membre-clé de l'équipe de l'Institut géotechnique norvégien (NGI) en développant des procédures pratiques d'analyse de conception pour les plates-formes offshores soumises aux tempêtes. Depuis le milieu des années 1980, elle a développé et appliqué des méthodes de statistiques, de probabilité et de fiabilité pour aider à la conception et à la prise de décisions quant aux fondations des ouvrages.

Stanley Vollant  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

En reconnaissance notamment de sa grande très grande persévérance. Son parcours est une inspiration exceptionnelle pour tous les autochtones souhaitant poursuivre des études postsecondaires. En parallèle de sa carrière en milieu hospitalier. Il a été professeur de chirurgie et directeur du programme autochtone de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal. Entre 2010 et 2017, il aura marché 6 000 km reliant ainsi l'ensemble des nations autochtones de l'Est du Canada. Cette marche visait à sensibiliser les populations autochtones sur les saines habitudes de vie et la persévérance scolaire.

Robert Brien  
TÉLUQ

Pour son œuvre scientifique et sa contribution au développement dans le domaine de la technologie éducative.

2016

Hey Rajaonarimampianina  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Notamment pour:

  • l'impact exceptionnel de ses réalisations et son parcours professionnel remarquable, entre autres à l'institut national des sciences comptables et de l'administration d'entreprises (I NSCAE) de Madagascar
  • la valeur exemplaire de son cheminement, qui s'exprime à la fois par le rejet de clivages et une stratégie de développement en faveur de la jeunesse et de la lutte contre la pauvreté; sa contribution remarquable au progrès de la société et ses qualités humaines et les valeurs qu'il incarne

Samuel Pierre  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Professeur titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel de l'École Polytechnique de Montréal

Benoît Lévesque  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Professeur émérite du Département de sociologie de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) et professeur associé à l’École nationale d’administration publique (ENAP)

Jean-Guy Paquet  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Pour l'ensemble de son œuvre et la voie inspirante qu'il a tracée auprès de l'élite montante de la région de Québec et au Québec.

2015

Marc-André Bédard  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Afin de reconnaître:

  • son implication comme député et puis comme ministre de la Justice au sein du gouvernement du Québec
  • ses travaux menant à la création du conseil de la magistrature, à l'implantation d'un nouveau mode de nomination des juges et ses différentes réformes du droit québécois
  • son courage avant-gardiste menant à l'amendement de la Charte des droits et libertés de la personne, interdisant toute forme de discrimination basée sur l'orientation sexuelle; son implication sans faille afin de maintenir et développer des secteurs d'activités vitaux de la région tels que la santé, l'éducation, l'aluminium et la forêt M. L.

Jacques Ménard  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Afin de reconnaître:

  • sa carrière impressionnante au sein du monde des affaires
  • son implication sans faille au sein de nombreux conseils d'entreprises et d'organismes
  • sa préoccupation pour contrer le décrochage scolaire, tel que ses œuvres littéraires et ses implications dans le domaine en témoignent; son leadership et sa dévotion dans la communauté comme le soulignent ses nombreuses distinctions reçues

Michael Snow  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Afin de reconnaître:

  • l'ensemble de son œuvre couvrant de multiples domaines de la création, ce qui fait de lui à la fois un artiste peintre, sculpteur, cinéaste, photographe plasticien et musicien
  • la reconnaissance internationale de son travail qui a fait de lui une figure majeure de l'art contemporain canadien de l'après-guerre à nos jours
  • le rayonnement qu'il procure à notre région de par ses œuvres représentant son attachement et son engagement à la promouvoir; son influence artistique sur des décennies d'enseignement des arts et d'apprentissage chez nos étudiants et professeurs d'ici et de par le monde

Suzanne Blanchet  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Vice-présidente principale, Développement corporatif, de la papetière Cascades inc.

Pierre Fortin  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Économiste et chercheur de renom

Alain Mérieux  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En reconnaissance de sa contribution remarquable à la valorisation de la recherche sur les maladies infectieuses.

Serge Godin  
École de technologie supérieure (ÉTS)

Gestionnaire exceptionnel dont les grandes qualités humaines, l'engagement profond et la passion font de lui un modèle pour les diplômés en génie.

2014

Au couple Madeleine Roy et Jean-Marc Denommé  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Afin de reconnaître:

  • leur parcours professionnel remarquable, entre autres, à titre de professeurs et de chercheurs, contribuant ainsi au développement du Département des sciences de l'éducation de I'UQTR et aussi à l'essor intellectuel et didactique de la région de la Mauricie par l'impact exceptionnel de leurs réalisations pédagogiques et scientifiques
  • leur contribution remarquable au progrès de la société, notamment par leurs nombreux travaux de recherche en sciences de l'éducation, plus particulièrement, dans le domaine des neurosciences cognitives et de l'apprentissage
  • la notoriété de leurs réalisations et la reconnaissance régionale, nationale et internationale qui est accordée à leur soutien à la réussite étudiante et au démarrage de la recherche ainsi qu'à leurs projets de coopération internationale, notamment au Rwanda et au Vietnam; leurs qualités pédagogiques, leurs valeurs humaines exemplaires et leur engagement philanthropique remarquable les distinguant parmi les contributeurs inestimables de la Fondation de I'UQTR

Paul Tréguer  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Chimiste, océanographe, biogéochimiste, pour sa contribution remarquable à l'avancement des connaissances en sciences de la mer et pour sa grande capacité à mettre en place des réseaux multidisciplinaires nationaux, européens et internationaux voués à accroître la connaissance des océans.

Pierre-Maurice Vachon  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Entrepreneur et administrateur pour sa contribution remarquable dans le développement de la société québécoise et plus particulièrement dans la région de Chaudière-Appalaches.

Charles Canham  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Spécialiste en écologie et en gestion des forêts reconnu mondialement pour son expertise touchant les problématiques de la gestion durable de la forêt et de l'effet des changements climatiques et des pratiques forestières sur la dynamique de la forêt tempérée feuillue.

Monique Boudrias  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Spécialiste en gestion des ressources humaines, reconnue mondialement comme étant la personne ayant fait le plus progresser les ressources humaines au sein de la fonction publique fédérale canadienne au cours des vingt dernières années.

Koji Omi  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En reconnaissance de sa contribution remarquable à la promotion et à la valorisation d'une science et d'une technologie au service de l'humanité Hervé Pomerleau École de technologie supérieure (ÉTS) Pour souligner l'expérience et l'audace de ce gestionnaire exceptionnel, véritable modèle non seulement pour les étudiants et les diplômés de l’ETS de génie de la construction, mais pour tous les gestionnaires et entrepreneurs.

2013

Alain Fleischer  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Artiste pluridisciplinaire, fondateur et directeur du Fresnoy - Studio national des arts contemporains

Stephen Lewis  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Ancien ambassadeur du Canada aux Nations Unies et ardent défenseur des droits de la personne

Luc Brisson  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Helléniste québécois et chercheur émérite au Centre national de la recherche scientifique à Paris

René Malo  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Acteur de premier plan de la diffusion de la culture cinématographique québécoise

Bertrand Gauthier  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Écrivain phare de la littérature jeunesse et fondateur des éditions de la courte échelle

Dany Laferrière  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour son engagement littéraire et le rayonnement remarquable de son œuvre dans toute la littérature de langue française.

Bruno Mondovi  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour sa contribution remarquable, depuis près de 60 ans, aux domaines de la recherche fondamentale et appliquée en biochimie médicale et en biopharmaceutique.

Warren B. Powell  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour saluer sa contribution exceptionnelle au domaine des méthodes quantitatives appliquées à la conception et à l’exploitation des systèmes logistiques et de transport.

Jean-Paul Gagné  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Exceptionnelle carrière dans le domaine du journalisme économique et de l'édition spécialisée en économie et en finance.

Pierre Margot  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Contribution à la formation en criminalistique et au rayonnement de la recherche en science forensique. Constantin Xypas Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) Afin de reconnaître:

  • l'impact exceptionnel de ses réalisations et son parcours professionnel remarquable dans le développement de la formation et de la recherche du domaine des sciences de l'éducation à titre de professeur de l'Université Catholique de l'Ouest à Angers (où il a terminé sa carrière avec le grade de «professeur de classe exceptionnelle»)
  • sa contribution remarquable au progrès de la société, notamment par ses nombreux travaux qui lui ont permis d'exposer l'œuvre de Jean William Fritz Piaget (psychologue, biologiste, logicien et épistémologue suisse) ainsi que par son travail comme professeur associé au Département des sciences de l'éducation de I'UQTR et chercheur associé au Laboratoire d'Études et de Recherches Transdisciplinaires et Interdisciplinaires en Éducation (LERTIE) de l'UQTR
  • la notoriété de ses réalisations et la reconnaissance nationale et internationale qui lui est accordée dans le domaine de la pédagogie tout en consolidant des partenariats universitaires et sa participation au rayonnement de son institution, entre autres comme professeur visitant à l'Universidade do Estado do Rio Grande do Norte, à Paraiba au Brésil
  • la valeur exemplaire de son cheminement intellectuel et ses qualités humaines, le plaçant ainsi parmi les figures reconnues du domaine des sciences de l'éducation

Fernand Pellerin  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Afin de reconnaître:

  • son parcours professionnel remarquable
  • l'impact exceptionnel de ses réalisations contribuant ainsi au développement et à l'essor économique de la région de la Mauricie à titre de président fondateur de l'entreprise Ma rm e n sa contribution remarquable au progrès de la société, notamment par de nombreux investissements dans la recherche et le développement d'énergies renouvelables ainsi que par sa participation exceptionnelle à la croissance de l'industrie éolienne au Québec et ailleurs dans le monde
  • la notoriété de ses réalisations et la reconnaissance nationale et internationale qui est accordée à l'entreprise qu'il a fondée et qui œuvre dans des secteurs diversifiés: l'énergie éolienne, l'hydroélectricité, les turbines à gaz et à vapeur, le pétrole et le gaz, les industries minières, l'aviation, l'énergie nucléaire, la sidérurgie, les alumineries et les pâtes et papiers
  • ses qualités entrepreneuriales, ses valeurs humaines exemplaires et ses méthodes de gestion visionnaires et innovatrices, le distinguant parmi les hommes d'affaires les plus réputés de la région de la Mauricie et du Québec

Jean-Guy Nadeau  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Professeur et administrateur hors pair, pour sa contribution remarquable à l'essor de notre système d'éducation du point de vue régional et provincial

Nancy Neamtan  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Apport remarquable au développement de l’économie sociale au Québec.

Hervé Fischer  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Carrière artistique (peintre), écrivain et philosophe

Samuel Pierre  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Afin de reconnaître:

  • l'impact exceptionnel de ses réalisations et de son parcours professionnel remarquable dans le développement de la formation et de la recherche du domaine des systèmes réseautiques mobiles, à titre de professeur à l'Ecole Polytechnique de Montréal et de titulaire de la Chaire CRSNG/Ericsson
  • sa contribution remarquable au progrès de la société, notamment par son engagement social, communautaire et économique, dont plus particulièrement par son engagement bénévole au sein de la communauté haïtienne au Québec et pour son dévouement pour la cause des jeunes filles immigrantes
  • la notoriété de ses réalisations et la reconnaissance nationale et internationale qui lui est accordée dans le domaine des réseaux de communications câblés et sans fil qui assurent le déploiement de l'École Polytechnique de Montréal tout en consolidant ses partenariats universitaires et le rayonnement de son institution
  • ses qualités humaines et la valeur exemplaire de son cheminement intellectuel important, le plaçant ainsi parmi les figures les plus reconnues dans le domaine des systèmes et des réseaux de communications

Jacques Proulx  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Grand leader du monde rural, promoteur d'une gouvernance territoriale démocratique et visionnaire engagé dans la Chaire Desjardins en développement des petites collectivités de I'UQAT, En reconnaissance de sa contribution remarquable dans le domaine social et de son engagement qui a été à l'origine de nombreux débats de société au Québec.

Jean Veillette  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

En reconnaissance de:

  • sa grande contribution à la connaissance du territoire de l'Abitibi-Témiscamingue quant à l'histoire Holocène géomorphologique et biogéographique et sa géologie du Quaternaire
  • sa grande contribution au démarrage et aux activités du groupe de recherche sur l'eau souterraine (GRES) de I'UQAT
  • ses collaborations fidèles avec l'Institut de recherche sur les forêts de I'UQAT, pour son implication dans l'encadrement d'étudiants à l'UQAT, pour son inépuisable curiosité, sa soif de connaissances et son intérêt pour les capacités des technologies modernes

George Stegeman  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Apport remarquable en optique non linéaire.

Steven Glenwood MacLean  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Apport aux travaux scientifiques du Programme spatial canadien et carrière remarquable dans le domaine spatial.

Jean-Paul Bravard  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En reconnaissance de sa remarquable carrière de géographe et de sa contribution interdisciplinaire en recherche et en enseignement dans le domaine fluvial.

Richard Eli Stren  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Professeur émérite au Département de science politique de l'Université de Toronto et directeur du Cities Centre, en reconnaissance de sa contribution remarquable dans le domaine des études urbaines, plus particulièrement pour ses recherches et ses interventions portant sur la gestion des villes des pays en voie de développement.

Andrea Rinaldo  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Professeur à la Faculté de génie de l'Université de Padoue en Italie et directeur du Laboratoire d'écohydrologie et de l'institut d'ingénierie de l'environnement de l'École polytechnique fédérale de Lausanne en Suisse, en reconnaissance de sa carrière admirable en sciences de l'eau et de sa contribution interdisciplinaire novatrice en écohydrologie Roch Bolduc École nationale d’administration publique (ENAP) Ancien sénateur, ex-secrétaire général du gouvernement du Québec et ancien sous-ministre, décoré de l'Ordre du Canada et de l'Ordre national du Québec, pour l'ensemble de sa carrière, de son œuvre et de sa contribution au développement et à l'épanouissement de la société québécoise. Christian Estève École de technologie supérieure (ÉTS) Sa contribution remarquable pour le développement de l’enseignement supérieur et pour sa préoccupation permanente de rapprocher le monde universitaire du secteur industriel. Fernand Grenier TÉLUQ Contribution remarquable au développement de la géographie humaine. Fernand Grenier TÉLUQ Œuvre scientifique, notamment en géographie, et contribution au développement de la TÉLUQ.

2012

Madeleine Arbour  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Par ce geste, l’Université veut reconnaître le caractère exceptionnel de la carrière de Mme Arbour dans les domaines du design, de la scénographie, de la télévision et des arts visuels.

Jean-Paul Gagné  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Exceptionnelle carrière dans le domaine du journalisme économique et de l'édition spécialisée en économie et en finance.

Jean-Claude Marsan  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

L’Université veut souligner la contribution exceptionnelle de M. Marsan aux études et à la gestion urbaines ainsi qu’à la mise en valeur et la préservation des richesses architecturales du patrimoine québécois. Joan W. Scott Université du Québec à Montréal (UQAM) Caractère exceptionnel de la contribution de Joan Scott dans les domaines de l'histoire sociale et des études féministes Gyslaine Desrosiers Université du Québec en Outaouais (UQO) Ses capacités exceptionnelles à mobiliser les infirmières de différentes formations et différents domaines vers la modernisation du champ d’exercice et la promotion de la formation au niveau baccalauréat.

Jean-Yves Guindon  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Reconnaissance de la qualité de son œuvre et son implication dans de nombreux projets artistiques, communautaires et sociaux. Son soutien aux artistes de la Petite-Nation et de l’Outaouais.

Alain Boudou  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Contribution remarquable à l’enseignement supérieur et à la recherche en écotoxicologie aquatique, de même qu’à la coopération scientifique au plan régional, national et international.

Jean-Charles Guibert  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Contribution remarquable dans le développement des micro et nanotechnologies ainsi que son engagement et ses réalisations en matière de valorisation de la recherche et de transfert technologique.

Jean-Marc Thomas  
École de technologie supérieure (ÉTS)

Ingénieur de calibre international, qui par son parcours entièrement consacré à l’aéronautique, a démontré tout au long de sa carrière une grande compréhension des liens qui doivent prévaloir entre l’industrie et la recherche universitaire pour le développement de technologies innovantes.

2011

Duncan Kennedy  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeur à la Faculté de droit de l’Université Harvard et principal initiateur du mouvement Critical Legal Studies.

Lorraine Desmarais  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pianiste de jazz, compositrice et professeure (professeure de piano jazz au cégep St-Laurent depuis 1979)

Alain Desrosières  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour sa contribution exceptionnelle à l’histoire et à la sociologie des statistiques.

Alain Fuchs  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Président du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) de France. Spécialiste de la chimie des matériaux solides, ce chercheur d’origine suisse est l’un des pionniers des méthodes de calculs quantiques et mésoscopiques pour l'étude des propriétés physicochimiques des surfaces.

Francine Lelièvre  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Fondatrice, conceptrice et directrice générale de Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal (historienne et pédagogue de formation)

Boris Cyrulnik  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Neuropsychiatre, psychanalyste, éthologue, enseignant et essayiste

Larissa A. Grunig et James E. Gruning  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeurs émérites de l’Université du Maryland et importants contributeurs à la recherche théorique et empirique dans le domaine des relations publiques et des communications.

Gilbert Angénieux  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

En reconnaissance de l’impact exceptionnel de ses réalisations et de son parcours professionnel remarquable, notamment à titre de fondateur du Laboratoire d’Hyperfréquence et Caractérisation à l’Université de Savoie, de professeur, de même qu’à titre de président de l’Université de Savoie depuis 2008. Pour souligner aussi sa contribution au progrès de la société québécoise par son rayonnement et son implication au renforcement des liens entre les établissements français et québécois, et en particulier avec l’UQTR qui partage avec l’Université de Savoie plusieurs projets de nature académique et scientifique. Michel Rouleau Université du Québec à Rimouski (UQAR) Pour sa contribution significative au développement socioéconomique de la région Chaudière-Appalaches, et pour son apport à l’avancement et au rayonnement du mouvement coopératif comme outil de développement régional. Pour son parcours exceptionnel, il est un exemple de réussite inspirant en matière de développement régional, lequel représente un axe de recherche et de formation majeur de développement à l’UQAR.

Laure Waridel  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Pour sa contribution remarquable à l’éveil de la société québécoise aux questions de justice sociale, d’ouverture à la diversité et d’agriculture durable. Par sa détermination, son sens critique constructif et son engagement social, elle a réussi à alimenter la réflexion et les débats sur l’environnement au Québec.

Michel Chartrand  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Grand syndicaliste québécois, Afin de reconnaître son engagement indéfectible envers la justice sociale et sa contribution remarquable à la société québécoise.

William Commanda  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

En reconnaissance de son leadership spirituel auprès des communautés indiennes d’Amérique du Nord et pour son engagement dans la protection de l’environnement. Pour souligner sa contribution au rapprochement interculturel.

Georges Haddad  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En reconnaissance de sa contribution remarquable au développement de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour les pays membres de l’UNESCO, ainsi qu’à la promotion de l’interdisciplinarité.

Claudine Schmidt-Lainé  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En reconnaissance de sa contribution remarquable au développement de la recherche en modélisation et en ingénierie de l’environnement selon une approche privilégiant l’interdisciplinarité et valorisant la coopération scientifique.

Ashok K. Vijh  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En reconnaissance de sa contribution remarquable dans le domaine de l’électrochimie, de l’impact de ses travaux de recherche tant au Canada que sur la scène internationale, et de son importante contribution au transfert des connaissances à la fois comme chercheur, auteur et professeur invité.

Ronan Stephan  
École de technologie supérieure (ÉTS)

Afin de reconnaître:

  • ses talents de gestionnaire ainsi que son parcours entièrement dédié à l’innovation, tant dans le secteur public que privé, et sa grande diversité d’expériences qui ont démontré le rôle que doit jouer l’université au cœur du dispositif de l’innovation
  • ses qualités de chef de file, de rassembleur et de mobilisateur de personnel hautement qualifié
  • ses réalisations scientifiques, son leadership, notamment sur la scène internationale, et sa contribution significative à la coopération Québec-France
2010

Sheila Fraser  
Université du Québec à Montréal (UQAM) et École nationale d’administration publique (ENAP)

Vérificatrice générale du Canada

Édouard Lock  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Fondateur et directeur artistique de la compagnie de danse La La La Human Steps. Également danseur, photographe, cinéaste et concepteur-chorégraphe pour des spectacles de danse, de musique et d’opéra sur la scène internationale.

Carlos M. Duarte  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeur à l’Institut des études avancées méditerranéen en Espagne. Un des écologistes les plus prolifiques de sa génération. Spécialiste de l’environnement aquatique, reconnu pour ses travaux sur la conservation des herbiers marins, sur le métabolisme global des océans, sur l’impact des changements climatiques sur le fonctionnement des écosystèmes polaires et sur le rôle des systèmes lacustres dans le bilan global du carbone.

Elihu Katz  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Figure fondatrice de la sociologie des médias en Amérique du Nord.

James Peter Kimmins  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Premier grand écologiste forestier au Canada et l’un des premiers au monde. Contribution à l’inclusion de principes écologiques dans l’aménagement de la forêt.

Ray Jackendoff  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeur de l’Université Tufts. A contribué de façon exceptionnelle aux domaines de la linguistique, des sciences cognitives et de la théorie de la musique.

Brenda Milner  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

En reconnaissance de sa contribution remarquable au secteur de la neuroscience. Université du Québec en Outaouais (UQO) Pionnière des neurosciences cognitives. Contributions majeures à la connaissance du cerveau et à la compréhension de la mémoire.

Yannick Nézet-Séguin  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour souligner le rayonnement international de la carrière musicale de M. Nézet-Séguin qui s’accompagne d’un effort résolu pour une accessibilité élargie à la musique et d’un travail soutenu d’éveil culturel de la relève.

Hubert Reeves  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Astrophysicien, auteur, vulgarisateur scientifique et environnementaliste.

Lise Watier  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Afin de reconnaître les qualités d’entrepreneurship qui lui ont valu d’occuper une place importante dans le monde des affaires au Québec et au Canada. Pour reconnaître également son engagement résolu et soutenu envers les femmes les plus démunies de la société.

Gaston Bellemare  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Impact exceptionnel de ses réalisations à la vie des lettres et de la culture; la valeur exemplaire de son cheminement à la promotion d’une poésie ouverte sur le monde; sa contribution remarquable au progrès de la société québécoise de par sa langue poétique et sa reconnaissance par-delà le Québec; la notoriété de ses réalisations, dont principalement le Festival international de la Poésie de Trois-Rivières qui assure le rayonnement international de la langue française.

Dr Gilles Julien  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Impact exceptionnel de ses réalisations par un parcours professionnel remarquable en médecine pédiatrique; la valeur exemplaire de son cheminement par son engagement communautaire et social auprès des enfants et leurs familles issus des milieux les plus vulnérables; sa contribution remarquable au progrès de la société québécoise de par son rayonnement dont les retombées ont favorisé l’émergence de services de pédiatrie sociale, notamment dans la région trifluvienne; la notoriété de ses réalisations par une reconnaissance nationale et internationale qui lui est accordée par divers organismes.

Marie-Nicole Lemieux  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Afin de reconnaître:

  • ses talents de chanteuse lyrique de calibre international et pour souligner l’ensemble de sa carrière qui est, à ce jour, tout à fait remarquable
  • les nombreux succès qu’elle a connus au cours de sa jeune et prodigieuse carrière, en particulier la qualité vocale exceptionnelle de ses interprétations dans une variété de rôles de contralto qu’elle a joués à l’opéra
  • sa discipline, sa détermination et sa capacité artistique qui font d’elle une grande ambassadrice culturelle tant pour sa région natale, pour le Québec que pour le Canada
  • son engagement exemplaire et sa contribution significative pour promouvoir la culture francophone au Canada anglais et à l’étranger

Dany Laferrière  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Grand écrivain québécois, pour la qualité de son œuvre et de son implication personnelle.

Michael Sheehan  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

En reconnaissance de sa contribution remarquable à la lutte contre le suicide.

Rémi Quirion  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Contribution remarquable au développement des neurosciences et de la recherche clinique en neurobiologie et en psychiatrie, de même qu’aux aspects sociaux et à l’évaluation de la recherche en santé mentale et en toxicomanie.

Charles Sirois  
École de technologie supérieure (ÉTS)

Pour ses talents de gestionnaire et de visionnaire des technologies émergentes; ses qualités de chef de file, de rassembleur et de mobilisateur; ses réalisations, son leadership, son engagement communautaire et social, notamment sur la scène internationale, et sa contribution extraordinaire à l’économie québécoise.

2009

Richard Desjardins  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour souligner l’apport exceptionnel d’un artiste engagé dans la lutte pour la justice sociale et sa contribution essentielle à l’avènement d’une éco-société.

Michel Robert  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Juge à la Cour d’appel, juge en chef du Québec

Lise Payette  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Ensemble de sa carrière.

Vicente Guillermo Verz Bencomo  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Chercheur de renommée internationale dans le domaine des vaccins antibactériens. On lui doit la découverte et la commercialisation du premier vaccin synthétique contre la bactérie Haemophilus influenzae de type B, bactérie causant la pneumonie et la méningite chez les jeunes enfants des pays en voie de développement. Récipiendaire de nombreux pris et distinctions nationaux et internationaux.

Jacques Godbout  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Poète, romancier, essayiste, critique littéraire et cinéaste. Un touche-à-tout à qui tout réussit.

Denis Marleau  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Comédien de formation, directeur général et artistique et metteur en scène attitré du Théâtre UBU qu’il a fondé en 1982.

André Corboz  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Historien de l’architecture et de l’urbanisme. Afin de reconnaître l’importante contribution internationale de M. Corboz dans le domaine des études et du patrimoine urbains.

Gilles Boulet  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour l’impact exceptionnel de ses réalisations en éducation; pour la valeur exemplaire de son cheminement professionnel; pour sa contribution remarquable au progrès de la société québécoise; pour la notoriété de ses réalisations, particulièrement sa contribution significative à la naissance de l’UQTR et à sa propulsion dans l’univers universitaire.

Rita Lafontaine  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Comédienne, pour l’impact exceptionnel de ses réalisations à titre de comédienne; la valeur exemplaire de son cheminement dans les arts de la scène; sa contribution remarquable au progrès de la société québécoise, et dans sa reconnaissance par-delà le Québec; la notoriété de ses réalisations artistiques qui nt fait d’elle l’orgueil des gens du quartier St-Philippe où elle a grandi, de sa ville, Trois-Rivières, et du Québec tout entier.

Dr Roy J. Shephard  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour l’impact exceptionnel de ses réalisations qui convergent vers la santé préventive; la valeur exemplaire de son cheminement; sa contribution remarquable au progrès de la société; la notoriété de ses réalisations, particulièrement sa contribution à la conception et à la direction de l’étude de croissance et de développement de Trois-Rivières entre 1969 et 1978, étude reconnue internationalement comme la première étude prospective sur l’enrichissement scolaire en éducation physique qui est connue aujourd’hui comme l’Étude de Trois-Rivières.

Bernard Angers  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Apport majeur et impressionnant en matière de mise en place de politiques de gestion et de pratiques administratives efficientes et novatrices au sein des services publics du gouv. du Québec; contribution exceptionnelle au développement de l’UQAC pour avoir réussi à faire de celle-ci une institution de prestige, mais également à lui donner ses lettres de noblesse dans le monde universitaire québécois et à l’étranger, l’en rendant ainsi incontournable comme levier de développement régional et du Québec dans son ensemble; dévouement et implication importante dans des organismes communautaires et culturels; capacités de gestionnaire avisé et qualités de mobilisateur et de rassembleur.

Ghyslain Dubé  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Contribution impressionnante en matière de découverte, de valorisation et de transfert technologique dans le domaine de la production et du traitement de l’aluminium; esprit visionnaire dans la création de partenariats solides et la structuration d’alliances stratégiques entre les milieux industriels et universitaires dans le domaine de la production et de la transformation de l’aluminium; apport indéniable à la croissance économique du Québec et son souci de protection de l’environnement dans une perspective de développement durable; qualités de chef de file, de rassembleur et de mobilisation de personnel hautement qualifié.

Pascal Triboulot  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Contribution impressionnante au développement de l’enseignement et de la recherche en France, son pays natal; expertise et apport scientifiques qu’il a généreusement accepté de partager avec des collègues chercheurs de l’UQAC dans le domaine de la recherche forestière, l’un des principaux vecteurs de développement régional et du Québec; implication inestimable dans de nombreux organismes scientifiques et administratifs; compétences et habiletés de gestionnaire de même que ses qualités de pédagogue, de communicateur et de vulgarisateur scientifique.

Jacynthe Côté  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour sa carrière tout à fait exceptionnelle dans l’industrie de l’aluminium; ses talents de gestionnaire et son leadership d’influence à relever de nouveaux défis dans un marché hautement compétitif; sa capacité d’analyse hors du commun qui lui permet de saisir rapidement les enjeux d’une situation et d’identifier les solutions appropriées; ses qualités humaines reconnues, sa détermination et sa capacité mobilisatrice qui font d’elle un modèle d’inspiration à suivre; sa contribution significative au développement économiques et touristique de sa région natale.

Monique F. Leroux  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour sa carrière exemplaire et atypique dans le milieu financier; son leadership éclairé et rassembleur et ses capacités de gestionnaire avisée à déceler les enjeux et les risques inhérents à une grande organisation qu’est le Mouvement des caisses Desjardins; son sens du devoir et du travail bien fait de même que pour sa capacité à développer et entretenir des relations de confiance tant avec les employés qu’avec ses collègues gestionnaires de haut niveau faisant partie de son vaste réseau; son importante contribution au développement économique et culturel de la société québécoise; son implication et son engagement personnel et communautaire dans de nombreux organismes sociaux et culturels.

Pierre Lavoie  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Athlète de niveau international dans le domaine du triathlon et dans différents domaines sportifs, afin de reconnaître:

  • son cheminement exemplaire et ses performances sportives exceptionnelles qui ont fait de cet homme un athlète conscientisé et de renommée internationale
  • son courage, sa détermination et sa force de caractère qui invitent sans cesse au dépassement de soi et au respect des autres
  • sa contribution exceptionnelle au soutien et au développement de la recherche sur l’acidose lactique, maladie orpheline et récessive
  • ses talents de communicateur et ses capacités à engager des personnes à relever de nouveaux défis sportifs et humanitaires
  • son engagement social, son énergie contagieuse et son sens de l’abnégation qui font de cet homme un ambassadeur recherché et apprécié de tous
  • sa réussite à mobiliser toutes les parties prenantes au Québec sur l’importance de l’activité physique sur la santé en réalisant son Grand défi Pierre Lavoie

Élisabeth Carrier  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Infirmière de profession, Mme Carrier a consacré sa carrière au soutien des communautés éprouvées. Après avoir œuvré auprès des Autochtones et des Inuits du nord du Canada, elle s’est jointe à la Croix-Rouge canadienne, avec laquelle elle a pu mettre à contribution son expertise et son dévouement au profit de pays en situation de crise. Mme Carrier est reconnue pour son œuvre humanitaire exceptionnelle.

Bernard Derome  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Journaliste et animateur. L’une des personnalités les plus connues du paysage télévisuel canadien Sa carrière au service de la télévision publique francophone s’est étalée sur plus de quatre décennies et a fait de lui une figure indissociable de plusieurs événements historiques. Pour les résidents de toutes les régions du Québec, M. Derome représente un modèle de compétence et de qualité journalistique ainsi qu’une ouverture sur le monde.

Louis Bernard  
École nationale d’administration publique (ENAP)

Pour sa contribution exceptionnelle au développement de la fonction publique québécoise,

André Dicaire  
École nationale d’administration publique (ENAP)

Pour sa carrière exceptionnelle dans la haute fonction publique québécoise.

Sheila Fraser  
École nationale d’administration publique (ENAP)

Pour sa contribution significative au secteur de l’administration fédérale, notamment par la promotion de bonnes et saines pratiques de gestion et le désir constant de contribuer à l’amélioration de l’administration publique.

Alain Bellemare  
École de technologie supérieure (ÉTS)

Pour reconnaître cet ingénieur et gestionnaire de grand talent qui représente un modèle des plus inspirants non seulement pour les étudiants et les diplômés, mais pour tous les ingénieurs du Québec; pour ses qualités de chef de file, de rassembleur et de mobilisation de personnel hautement qualifié; pour ses réalisations, sa vision, son leadership, son engagement communautaire et sa contribution extraordinaire à l’économie québécoise; pour son apport indéniable à la croissance de l’ETS par son implication au conseil d’administration, à titre de représentant du milieu industriel de 1998 à 2003, d’abord comme vice-président puis comme président. Parallèlement à ces activités, il a siégé au comité exécutif de l’ETS de 1998 à 2003, et au conseil du Fonds de développement de l’ETS.

2008

Frédéric Back  
Université du Québec (UQ)

Peintre, illustrateur, muraliste et réalisateur de films d'animation canadiens de renommée internationale, nominé quatre fois aux Academy Awards et lauréat de deux Oscars pour l'Oscar du meilleur film d'animation: le premier pour Crac! (1982) et le second pour L'Homme qui plantait des arbres (1987). À lui seul, le film L'Homme qui plantait des arbres a gagné plus de 40 prix dans des festivals de films un peu partout dans le monde.

Alain Juppé  
Université du Québec (UQ)

Maire de Bordeaux. À ce titre, il encourage les liens étroits qu’entretiennent la Ville de Québec et la Ville de Bordeaux ainsi que l’Université de Bordeaux et l’Université du Québec. Homme politique français agrégé de lettres classiques, ancien élève de l’École normale supérieure, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’École nationale d’administration (ENA), il a été Premier ministre de la France de mai 1995 à juin 1997; maire de Bordeaux de juin 1995 à décembre 2004, réélu en octobre 2006 et en mars 2008. Pierre Martin Université du Québec (UQ) Il a notamment animé en 1968 le groupe de Recherche et développement qui réfléchissait sur l’expansion de l’enseignement universitaire et qui a recommandé au ministre la création de l’Université du Québec. Monsieur Martin a écrit l’essentiel des documents de travail et des rapports du Groupe, qui propose une université à part entière, régionalisée faisant place à l’éducation permanente et à la formation des enseignants, dont le régime et les programmes d’études seraient résolument tournés vers les besoins des étudiants. En 1969, il est nommé vice-président à la planification de l’Université du Québec. Son rôle est d’établir les objectifs du développement de l’institution, de définir les étapes de la mise en œuvre et d’assurer cette même mise en œuvre. Monsieur Martin aura été celui qui a élaboré le concept de l’Université du Québec et qui, avec ses collègues, aura assuré sa création.

Franco Dragone  
Université du Québec (UQ)

Metteur en scène mondialement connu, qui a conçu plusieurs spectacles du Cirque du Soleil et fondé la société de production DRAGONE. Le développement du cirque au Québec et en Europe a été fortement influencé par son originalité, son goût pour l’innovation et sa rigueur. La société possède des bureaux à Montréal et à Las Vegas. Elle a ainsi produit le spectacle A New Day de Céline Dion, inauguré à Las Vegas en 2003.

Richard W. Pound  
Université du Québec (UQ)

Membre du Comité international olympique (CIP), président de l’Agence mondiale antidopage.

Jean-François Alexandre Dhainaut  
Université du Québec (UQ)

Docteur en médecine, docteur en biologie ainsi que professeur des universités-praticien hospitalier. Il est actuellement président de l’Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (AERES). Au cours de sa carrière, il a été président du Comité Consultatif Médical de l'hôpital Cochin et président de la Commission de l’évaluation des enseignements de 1995 à 1999.

Stephen A. Jarislowsky  
Université du Québec (UQ)

Fondateur et président de Jarislowsky, Fraser & Company, le plus important gestionnaire de caisses de retraite du Canada, reconnu pour ses qualités de conseiller en placements. Il croit à l'importance d'un enseignement de qualité en matière de gestion des affaires et il est en faveur d'un milieu des affaires multilingue et multiculturel. On le tient en haute estime pour le grand sens moral dont il fait preuve dans le domaine financier. Il se consacre à l'amélioration des relations entre le monde des affaires et celui de l'enseignement.

Félix Maltais  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pilier de la vulgarisation scientifique – Fondateur du mouvement d’éducation scientifique Les débrouillards.

Pierre Hassner  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Michael Snow  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Jacques Lacoursière  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Serge Dorny  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Aline et Jean Chrétien  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour leur engagement commun à promouvoir les intérêts de la région de la Mauricie aux plans économique, social et culturel.

Rolande Pelletier et Germain Pelletier  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Fondateur du Groupe GP, la plus grande chaîne indépendante en alimentation au Québec

Abdou Diouf  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie Antoine Grégoire Université du Québec en Outaouais (UQO) Il a marqué le développement de l’Outaouais par l’entremise de projets communautaires et économiques d’envergure pour la région.

Michèle Rouleau  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Militante en faveur des droites des femmes autochtones depuis plus de trente ans.

Henri Massé  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Militant en faveur des droites des travailleuses et des travailleurs depuis plus de 40 ans. Il a centré tous ses intérêts dans l’action syndicale.

Sheila Watt-Cloutier  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Contribution remarquable à titre de militante de grande renommée qui a porté la cause environnementale des Inuits au plus haut rang des préoccupations planétaires.

Maryse François Xausa  
École de technologie supérieure (ÉTS) Vice-présidente Global R&D et Produit chez Alstom Power Hydro de Grenoble en France. Cette société est un leader mondial de la conception et de la production de turbines et de génératrices hydroélectriques

2007

Jacques Bouveresse  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour souligne la rigueur de l’œuvre philosophique et son importance dans l’univers de la philosophie de langue française.

Réal Raymond  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour la carrière exceptionnelle ainsi que l’implication dans de nombreux projets philanthropiques et l’engagement soutenu auprès de l’UQAM.

François Barbeau  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour souligner son apport exceptionnel au développement de sa discipline et à l’enrichissement des arts de la scène au Québec.

Juan E. Méndez  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour son courage et sa détermination dans sa lutte pour la défense des droits et libertés de la personne.

Michèle Thibodeau-DeGuire  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour souligner la carrière multiple et exceptionnelle qu’elle poursuit. Ingénieure, philanthrope, diplomate, communicatrice hors pair, membre active de sa communauté, elle est sans contredit l’un des grands leaders de la communauté montréalaise.

Brenda Mary Gourley  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Dans le cadre du Forum québécois sur la formation à distance. Pour souligner sa carrière exceptionnelle pour cette bâtisseuse pour qui «accès à l’éducation» et «justice sociale» ne constituent qu’une seule et même cause.

Lucien Bouchard  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour sa carrière exceptionnelle, à la fois comme juriste, négociateur, politicien et diplomate. Pour sa contribution remarquable fort appréciée du milieu des affaires ainsi que son engagement personnel et son implication sociale, particulièrement dans le domaine des arts, de la culture et de l’éducation.

Boutros Boutros-Ghali  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour sa carrière exceptionnelle, à la fois comme universitaire, juriste, négociateur et diplomate. Pour son engagement et son dévouement à des causes humanitaires ainsi que sa contribution à la recherche de la paix dans le monde, sans oublier son implication personnelle come ardent défenseur de l’utilisation de la langue française.

Alain Caron  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Pour sa contribution importante à l’avancement et au développement des techniques modernes de la contrebasse électrique et pour son implication au Festi-jazz international de Rimouski, de même que pour son rôle d’ambassadeur de la région auprès de la communauté jazz, tenant compte de surcroît que l’UQAR appuie le milieu culturel du territoire et travaille activement au développement de programmes dans ce domaine, particulièrement en musique classique et jazz.

Jean Lemire  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Biologiste, producteur et scénariste dont la carrière est marquée par une impressionnante liste de prix et honneurs que se sont méritées ses productions cinématographiques. Pour sa participation exceptionnelle à la mission du voilier SEDNA IV en Antarctique pour laquelle l’Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) avait obtenu la partie du financement de la mission reliée au volet scientifique. Cette mission a obtenu un succès médiatique impressionnant. Conférencier invité pour plusieurs organismes prestigieux, M. Lemire sillonne le pays pour sensibiliser le public aux grands enjeux environnementaux de la planète.

Maurice Tanguay  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Entrepreneur et homme d’affaires visionnaire, qui a su faire fructifier l’entreprise créée par son père et en diversifier le marché pour en faire le groupe AMT, l’un des plus importants marchands de meubles et promoteur immobilier au Québec. C’est aussi en partenariat public-privé exemplaire, que l’UQAR et le groupe AMT ont réalisé le nouveau campus de Lévis de l’UQAR. Maurice Tanguay a aussi largement contribué à la renommée de la région de Rimouski en y développant avec brio l’Océanic, un club de hockey de la ligue junior majeure du Québec, et ce, en favorisant la réussite scolaire tout autant que sportive des jeunes. Il faut également apprécier à sa juste valeur son implication sociale en soutien à de très nombreuses causes, notamment la création de la Fondation Maurice Tanguay, un organisme voué au soutien des enfants malades et handicapés. M. Tanguay a été reconnu aussi membre de l’Ordre du Canada.

Louise Fréchette  
École nationale d’administration publique (ENAP)

Pour sa carrière exceptionnelle et ses réalisations en matière de relations internationales qui ont contribué au développement politique et économique du Canada à travers le monde.

2006

Bertrand Delanoë  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour souligner l’esprit visionnaire et la ténacité exceptionnelle du maire de Paris qui n’a ménagé aucun effort depuis 5 ans pour améliorer la qualité de vie dans la capitale française.

Koïchiro Matsuura  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Personnalité internationale de premier plan. Pour reconnaître l’homme qui a su redonner à l’UNESCO sa place comme institution au leadership reconnu sur toute la planète.

Guy Coulombe  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour souligner la carrière exceptionnelle de l’un des grands bâtisseurs du Québec moderne.

Manuel Castells  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Premier grand théoricien de l’ère du cyberespace. Professeur de sociologie à l’University of Southern California et professeur invité en technologie et société au Massachussets Institute of Technology (MIT).

Francesco Frangialli  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Secrétaire général de l’Organisation du tourisme (OMT), professeur et auteur, Francesco Frangialli a contribué à moderniser l’OMT et à asseoir son autorité auprès de 150 pays. Avec l’explosion du tourisme international depuis 30 ans, conscient des enjeux économiques mais aussi des répercussions de l’activité touristique dans les domaines de l’environnement et des droits de l’homme, M. Frangialli a lancé l’OMT sur de nouvelles pistes. Ila a favorisé divers programmes pour favoriser le maintien de la biodiversité et de la conservation du patrimoine culturel. Il a proposé l’adoption d’un Code d’éthique mondial du tourisme, tout en s’attaquant aux problèmes de congestion, de formation et de gestion des destinations de voyage.

Tirri Olivia Harris  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Parmi les premières femmes à s’illustrer dans le champ des études psychosociales, particulièrement en santé mentale, Tirril Olivia Harris a passé la majeure partie de sa longue carrière au Bedford College de l’Université de Londres. Elle a révolutionné la conception courante de la psychopathologie du développement, en démontrant que la perte de la mère en bas âge n’était pas nécessairement plus primordiale pour la santé mentale de l’enfant que la qualité des soins quotidiens reçus du parent tuteur. Elle s’est également distinguée pour son apport au chapitre de la santé mentale des femmes et pour sa collaboration à la formation de nombreux chercheurs établis au Québec.

Fernand Leduc  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Figure dominante de l’histoire de la peinture abstraite au Québec, membre fondateur des Automatistes et signataire du Refus global, Fernand Leduc a apporté une contribution exceptionnelle à la peinture et à l'art, au Québec et à l’étranger. Né en 1916, il a poursuivi, d’abord au Québec, puis à Paris, où il a vécu plus de 40 ans, ainsi que dans son atelier de Toscane, une recherche approfondie de la couleur et des phénomènes de perception qu’elle engendre. Cette quête l’a amené chaque jour davantage vers la lumière comme sujet unique du tableau. En 1956, il a été le fondateur et premier président de l’Association des artistes non figuratifs de Montréal. Il a reçu en 1988 le prix Paul-Émile Borduas du gouvernement du Québec.

Bernard Miège  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Économiste, Bernard Miège est professeur émérite des sciences de l’information et de la communication de l’Université Stendhal de Grenoble et pionnier des études socio-économiques portant sur les industries culturelles et médiatiques en France. Ses travaux portent sur l’industrialisation de la communication et de la culture, de même que sur l’insertion dans différents champs sociaux des nouvelles techniques de l’information et de la communication. Bernard Miège est un important collaborateur du Groupe de recherche interdisciplinaire sur la communication, l’information et la société (CRICIS) de l’UQAM. Il a aussi collaboré à l’élaboration d’un doctorat conjoint en communication de l’UQAM, de l’Université de Montréal et de l’Université Concordia.

Maurice Nivat  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeur émérite à l’Université Denis Diderot (Paris VII) et père de l’informatique théorique en France, Maurice Nivat est le fondateur de la revue Theoretical Computer Science, une des plus importantes publications scientifiques au monde, qu’il dirigea pendant 25 ans. Il a mis sur pied les premiers programmes d’enseignement de l’informatique, dans les universités françaises et à l’École Polytechnique. Pionnier d’une discipline qu’il a largement contribué à définir, Maurice Nivat a formé un nombre important de jeunes chercheurs. Il entretient aussi une collaboration soutenue avec le Laboratoire de combinatoire et d’informatique mathématique de l’UQAM. (LACIM).

Michel Tremblay  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Auteur de plus de 50 ouvrages, figure dominante de la littérature et du théâtre québécois, dramaturge, romancier, traducteur, adaptateur et scénariste, Michel Tremblay est bien connu du public. Traduites en près de 30 langues, plusieurs de ses pièces sont acclamées à travers le monde et montées aussi bien à Toronto qu’à New York, Paris et Londres, Caracas et Copenhague, Rome, Santiago ou Tokyo. Le véritable tournant de sa carrière s’est produit en 1968, au moment de la présentation au Théâtre du Rideau Vert des Belles-Sœurs, une pièce qui conjugue une galerie de personnages féminins avec les formes de la tragédie grecque sans jamais quitter la cuisine de sa principale protagoniste, Germaine Lauzon.

Marc Renaud  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Pour sa contribution remarquable à titre d’ardent défenseur de l’importance sociale, culturelle, intellectuelle et économique de la recherche en sciences humaines et sociales et son rôle de premier plan en faveur du rapprochement entre la recherche et les milieux d’action, notamment par l’élaboration de politiques scientifiques qui s’appuient sur ce principe, pour son expertise sollicitée par la Commission d’enquête sur les services sociaux et de santé au Québec et le Forum national sur la santé; pour sa contribution à la transformation du Conseil médical de la recherche en Instituts de recherche en santé du Canada, pour ses qualités de gestionnaire comme président du Conseil québécois de la recherche sociale (CQRS), qui lui ont valu la Palme d’argent de l’Institut d’administration publique du Canada, et au Conseil de recherches en sciences humanes du Canada (CRSH), où toute une série de programmes innovateurs dont les Alliances de recherche universités-communautés (ARUC) et le Programme des chaires de recherche du Canada ont vu le jour au CRSH afin d’optimiser le développement d’une recherche de pointe, tenant notamment compte des distinctions ayant marqué le parcours professionnel de ce sociologue, celui-ci ayant été élu à la Société royale du Canada puis nommé membre de l’Ordre du Canada.

2005

Michel Brault  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour la richesse et la diversité de son œuvre, pour sa contribution inégalée à l’histoire du cinéma québécois, et pour son engagement indéfectible à l’égard du septième art.

Mostafa A.H. El-Abbadi  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour sa contribution au patrimoine mondial, pour sa défense indéfectible de la libre pensée et pour ses travaux remarquables comme auteur d’une œuvre majeure qui dépasse sa seule importance philologique. Il s’est engagé pendant les dix dernières années à la résurrection de la Bibliothèque d’Alexandrie.

Ingo Kolboom  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Dans le cadre du colloque «Les relations internationales du Québec depuis la doctrine Gérin-Lajoie: 1965-2005».

Finn E. Kydland  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour sa découverte d’un nouveau paradigme qui a révolutionné notre conception de la macroéconomie, pour ses travaux qui ont contribué au façonnement de meilleures politiques économiques et sociales, pour son ouverture sur le monde et sa compréhension des enjeux qui affectent le sort de l’humanité.

Andrée Lajoie  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Daniel Langlois  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour son œuvre exceptionnelle dans le domaine de l’image de synthèse, pour son apport unique en matière de recherche artistique et son combat admirable en faveur du cinéma indépendant. Par ce geste, l’UQAM veut souligner le rôle de premier plan que M. Langlois a joué et continue de jouer de faire de Montréal un lieu de référence dans le domaine de la recherche artistique et des nouvelles technologies associées au monde du cinéma.

Pierre Lucier  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour sa contribution exceptionnelle à la cause de l’éducation au Québec et pour son engagement soutenu envers les institutions et le développement de la société québécoise. M. Lucier est considéré comme l’un des grands bâtisseurs de l’éducation au Québec.

Joël de Rosnay  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour son apport au développement des sciences de l’éducation et pour sa remarquable action en faveur de la diffusion et de la promotion de la culture scientifique et technologie.

David Suzuki  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour l’acuité de son analyse, pour son approche interdisciplinaire et critique des questions scientifiques, pour son engagement indéfectible à l’une des causes les plus nobles et les plus vitales de notre temps ainsi que pour ses talents de vulgarisateur émérite. Par ce geste, l’Université veut souligner sa contribution inestimable à la sauvegarde de la planète et à l’essor des sciences de l’environnement, en tant que pionnier de l’écologie au Canada.

Lech Walesa  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour son parcours exceptionnel comme homme qui, à titre de rassembleur du mouvement ouvrier polonais, symbolise la solidarité et la résistance pacifique à l’oppression; pour son engagement à défendre les aspirations du peuple polonais et sa détermination face au pouvoir répressif devenant ainsi une figure marquante des idéaux de fraternité, de paix et de liberté; pour son militantisme actif et son important rôle dans la transition démocratique et l’établissement d’un gouvernement de coalition en Pologne; pour sa contribution, comme chef d’État à l’ouverture des frontières de la Pologne, notamment par le développement et le renforcement des liens entre l’UQTR et la communauté universitaire polonaise contribuant ainsi au rayonnement de l’UQTR au sein de la communauté internationale, de la Pologne et de la communauté européenne; pour la création d’une chaîne de sympathie et de solidarité humaine et scientifique aboutissant à la signature d’un protocole d’entente entre les gouvernements québécois et polonais; et pour son engagement exemplaire et sa contribution au progrès de la démocratie dans le monde.

Bernard Voyer  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Pour sa contribution exceptionnelle à titre d’ambassadeur de la région rimouskoise et de symbole du dépassement de soi, ses activités liées au milieu froid qui caractérise cette région et les programmes d’enseignement et de recherche de l’UQAR, son association à plusieurs projets de recherche et à la promotion de plusieurs causes dont celle de la conservation des milieux naturels.

Alain Gourd  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

Pour l’ensemble de son exceptionnelle carrière de gestionnaire dans le secteur des communications, de véritable pionnier des activités de formation de niveau universitaire dans la région de l’Outaouais en participant à titre de président du conseil d’administration du Centre d’études universitaires dans l’Ouest québécois (CEUOQ), à la création de l’UQO et pour ses activités auprès de l’Association canadienne du cancer colorectal.

Philippe Kourilsky  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En reconnaissance de son apport exceptionnel dans le domaine de la génétique moléculaire et de l’immunologie à l’Institut Pasteur de Paris et de son rôle significatif en gestion de la recherche, à la fois:

  • dans le milieu pharmaceutique, en tant que Directeur de recherches chez Pasteur Mérieux Connaught de 1993- à 1996 (aujourd’hui Sanofi Pasteur)
  • dans le milieu académique, en tant que Directeur général de l’Institut Pasteur de Paris entre 2000 et 2005, période cruciale de modernisation de cet institut phare de la recherche biomédicale et d’expansion visionnaire de son réseau international

Jean-Paul L’Allier  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Pour l’ensemble de sa carrière, son dévouement pour les Québécois, son implication dans le renouveau et la visibilité de la Ville de Québec, tant sur le plan national qu’international, et particulièrement le rôle important qu’il a jouté dans la venue de l’INRS dans le quartier Saint-Roch à Québec.

2004

Olivier Jean Blanchard  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Économiste

Guy Darmet  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour sa contribution exceptionnelle à l’essor de la danse en France et ailleurs.

Jean-Paul Desbiens (Frère Untel)  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Camille Limoges  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Historien des sciences

Florian Sauvageau  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Charles Tilly  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Gilles Vigneault  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour souligner sa contribution exceptionnelle aux lettres et à la vie culturelle du Québec et de la Francophonie.

Bernard Lemaire  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

  • Pour sa grande notoriété dans le milieu des affaires, entre autres, à l’essor international de la société Cascades inc.
  • Pour la profonde conscience sociale dont il a fait preuve en tant que haut dirigeant d’entreprise et qui lui a valu un très haut respect de la collectivité
  • Pour sa contribution remarquable au développement des ressources humaines et à la protection de l’environnement en milieu industriel; pour son engagement indéfectible envers l’éducation, la recherche et l’innovation technologique qui a grandement appuyé le développement du créneau des pâtes et papiers à l’UQTR
  • Pour son rôle magistral à la présidence de la 2e campagne majeure de la Fondation de l’UQTR
  • Pour son apport exceptionnel au progrès de la société et la notoriété avérée de ses réalisations qui lui ont valu des diplômes honorifiques d’autres universités ainsi que la distinction de l’Ordre national du Québec et en France
  • Pour la valeur exemplaire de son cheminement et de sa carrière auprès de la communauté de l’UQTR

Norio Murata  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

  • Pour l’impact exceptionnel de ses réalisations dans son champ d’expertise (photosynthèse, biologie moléculaire, lipides)
  • Pour la valeur exemplaire de ses travaux qui ont tracé la voie au développement d’une meilleure connaissance de l’étude du vivant ainsi que de la création d’un réseau d’une centaine de chercheurs en photosynthèse à travers le monde
  • Pour l’envergure internationale et le caractère prolifique de ses publications scientifiques
  • Pour la valeur inestimable de sa contribution dans le créneau d’expertise scientifique de l’UQTR en photosynthèse
  • Pour la distinction qu’il a obtenue dans la communauté scientifique qui lui a valu plusieurs prix honorifiques à l’échelle internationale

André Imbeau  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour sa contribution exceptionnelle à titre de bâtisseur saguenéen dont l’entreprise qu’il a contribué à mettre sur pied constitue un fleuron pour le Québec et pour son engagement social envers la communauté.

Bernard Bélanger  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Pour sa contribution exceptionnelle au développement socioéconomique de la région du Bas-St-Laurent dans le domaine de la culture industrielle, pour avoir réuni à Rivière-du-Loup un noyau de chercheurs de fort calibre, pour s’être adjoint un comité scientifique consultatif comme en sont dotés les centres de recherche, pour sa capacité de visionnaire qui a compris avant l’heure la nécessité de diversifier les marchés et pour avoir fait montre d’une conscience écologique en finançant des recherches universitaires sur la régénération des tourbières.

Mgr Gérard Drainville  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Pour sa contribution à l’océanographie et son travail de pionnier francophone dans ce domaine et dans la découverte des mystères profonds du fjord du Saguenay ainsi que pour ses travaux qui représentent toujours une base nécessaire pour la compréhension de l’écologie et de la dynamique des eaux de cet environnement qu’est le fjord du Saguenay.

Richard Desjardins  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Pour sa contribution exceptionnelle à l’avancement de la société, comme poète, cinéaste, compositeur et interprète, et plus particulièrement pour son humanisme et sa qualité d’homme libre qu’il met au service de sa région et du Québec.

2003

Mario Dufour  
Université du Québec (UQ)

Pour son engagement soutenu et efficace dans le développement sociocommunautaire et la rénovation urbaine de Québec, ses actions décisives en matière de tourisme et de patrimoine religieux, ses initiatives structurantes dans le secteur des arts, notamment en musique sacrée, sa participation éclairée à de nombreuses instances de décision dans la Capitale, ses engagements à l’échelle internationale, notamment au Burkina Faso et au Conseil d’administration du Centre canadien d’étude et de coopération internationale (CECI).

Pierre Dansereau  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Considéré comme le «père» de l’écologie au Québec. Est mondialement reconnu pour son expertise en géobotanique et en biogéographie. Pour son parcours exceptionnel à titre d’éducateur et de chercheur.

Philippe Kirsch  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour sa contribution exceptionnelle à l’essor du droit international, son courage politique et sa détermination pour la création de cette juridiction permanente visant la répression des crimes internationaux.

Lise Bissonnette  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour sa contribution exceptionnelle au monde de l’écriture et du journalisme.

Henri Dorion  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Géographe. Pour son apport inestimable au développement des études territoriales et toponymiques et pour avoir établi des ponts novateurs entre différentes disciplines.

Père Emmett Johns  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Président-fondateur de l’organisme Le bon Dieu dans la rue qui, depuis 1988, vient en aide aux jeunes sans-abris ou en fugue de Montréal.

John R. Porter  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour sa contribution remarquable, à titre de chercheur et de muséologue, à la préservation du patrimoine artistique du Québec, à l’histoire de l’art et de la muséologie au Québec et à l’endroit des artistes et de la relève.

Pierre Angers  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

  • Pour avoir développé une vision nouvelle de l’éducation qui a fait sa marque non seulement au Québec, mais aussi dans les pays d’Europe
  • Pour s’être distingué par de nombreux ouvrages de fond sur l’art d’apprendre et avoir su inspirer nos institutions par son leadership au sein d’instances nationales
  • Pour sa pensée fondatrice d’une nouvelle approche de l’activité éducative au sein de la société québécoise
  • Pour la rigueur et la densité de son propos sur l’art d’apprendre ainsi que pour sa capacité à faire jaillir une vision renouvelée de l’école et des formateurs
  • Pour avoir marqué le développement de l’éducation au Québec
  • Pour son apport aux grandes réflexions nationales sur l’enseignement supérieur et la recherche et pour ses contributions institutionnelles, dont l’une a fortement influencé le cours de nos universités québécoises, soit celle de la Commission sur l’avenir de l’enseignement supérieur et des universités; pour sa contribution au développement et au rayonnement de l’UQTR

Roger D. Landry  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

  • Pour son parcours professionnel remarquable
  • Pour s’être distingué dans le domaine des affaires publiques, à titre de président et éditeur du quotidien La Presse et des journaux Trans-Canada, en plus d’assumer la présidence du Conseil de la presse canadienne et de plusieurs associations nationales du milieu des communications
  • Pour son engagement exemplaire et soutenu dans de nombreuses causes caritatives axées sur le développement social et sur le soutien à la culture et à l’éducation
  • Pour sa contribution professionnelle et sociale qui lui a valu les plus hautes distinctions, au pays et à l’étranger; pour son dévouement au développement de l’UQTR, notamment au sein de la Fondation de l’Université

Gaston L. Tremblay  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

En reconnaissance de sa réussite professionnelle comme cofondateur du premier bureau de comptables agréés au Saguenay–Lac-St-Jean, de sa contribution à l’essor économique et commercial de la région, notamment avec la construction de Place du Royaume, et de son engagement social et philanthropique grâce à la création de la Fondation Gaston L. Tremblay, dont les revenus sont intégralement distribués en bourses à des étudiants universitaires ou affectés à l’acquisition d’équipements médicaux spécialisés.

Gilles Gendreau  
Université du Québec en Outaouais (UQO)

En raison de sa carrière exceptionnelle d’éducateur et d’universitaire, et ce, à titre de maître d’œuvre et premier artisan de la discipline de la psychoéducation au Québec, ayant contribué à l’implantation de la formation universitaire (1953) destinée aux éducateurs et intervenants auprès des jeunes en difficulté d’adaptation psychosociale.

Claude Ryan  
École de technologie supérieure (ÉTS)

En reconnaissance de son apport exceptionnel au développement de l’École de technologie supérieure et, plus généralement, à la définition d’une vision moderne de l’Université du Québec en tant qu’institution d’envergure nationale.

Valdiodio Ndiaye  
TÉLUQ

Pour l’ampleur de son travail en éducation à l’intérieur de l’Afrique francophone, pour sa contribution au développement de l’École normale supérieure de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, qui est devenue un pilier de l’enseignement à distance, ainsi que pour son implication dans le consortium CAERENAD (Centre d’application, d’étude et de ressources en apprentissage à distance), laquelle est particulièrement significative pour le Sénégal et les autres partenaires.

2002

Phyllis Lambert  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Architecte, directeur-fondateur et président du Conseil des fiduciaires du Centre canadien d’architecture de Montréal

Son Excellence John Ralston Saul  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Écrivain et essayiste reconnu

Guy Rocher  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Éminent sociologue

Yves St-Arnaud  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Professeur, auteur et psychologue spécialisé en relations organisationnelles

Georges Brossard  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

  • Pour son mérite exceptionnel et pour son implication exemplaire dans l’éducation populaire aux sciences et à la nature, particulièrement à l’endroit des jeunes
  • Pour son apport remarquable à l’idéal de formation et de recherche universitaires dans le domaine de l’entomologie et de l’écologie des insectes piqueurs, qui est aussi un créneau distinctif de l’UQTR
  • Pour l’exemple qu’il donne au monde scientifique et à la société en général à l’égard de la diffusion et de la vulgarisation du savoir
  • Pour la qualité et le rayonnement de ses initiatives, notamment l’Insectarium de Montréal et une série d’émissions télévisuelles unique sur les insectes
  • Pour sa contribution à l’exploration et à la découverte du monde des insectes qu’il fait découvrir dans son milieu et sur la scène internationale

Lawrence McBrearty  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

  • Pour sa contribution remarquable, en particulier à l’égard du développement et de la promotion de la charte sociale du travail, au Québec et au Canada
  • Pour son leadership à titre de directeur national canadien des métallurgistes unis d’Amérique
  • Pour sa participation au milieu associatif international, dans le cadre de divers travaux d’organismes représentatifs, dont le Bureau international du travail
  • Pour sa contribution, au sein du mouvement syndical canadien, à l’amélioration de la qualité de la vie au travail
  • Pour son engagement à l’égard de l’émergence, à l’UQTR, d’une formation de second cycle en relations de travail

Loïc Bernard  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Pour avoir consacré sa vie à l’éducation des jeunes sur la Rive-Sud de Québec, pour avoir travaillé avec passion et énergie au développement du savoir en harmonie avec son milieu et pour avoir constitué un centre d’archives important pour les générations futures.

Pierre Dansereau  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Pour la très haute qualité de ses réalisations dans le domaine de l’écologie.

Marcelline Picard-Kanapé  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Pour son apport exceptionnel à la connaissance et à la promotion de la culture ilnue ainsi qu’au dialogue entre les cultures québécoise et autochtone.

2001

François Bourguignon  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

La contribution exceptionnelle de M. Bourguignon à la science économique et plus particulièrement à l’analyse de problématiques sociales telles que la pauvreté, les inégalités, l’emploi, la redistribution et le développement durable.

Juanita Westmoreland-Traoré  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour la contribution exceptionnelle de Mme Traoré à l’affirmation des droits et libertés de la personne et plus particulièrement son engagement envers les plus faibles ou ceux qui sont victimes de discrimination. Mme Westmoreland-Traoré est la première femme noire à accéder à la magistrature au Québec.

Joseph Rouleau  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Pour sa carrière d’artiste de renommée internationale qui l’a amené à chanter sur les plus grandes scènes du monde avec les meilleures voix du XXe siècle, pour la création de plusieurs œuvres contemporaines, pour l’importance accordée à la préparation de la relève en art lyrique et pour son association marquante aux conservatoires de musique du Québec et au concours international des Jeunesses musicales du Canada depuis de nombreuses années.

Paul Gérin-Lajoie  
Université du Québec à Hull (UQAH)

Doctorat honorifique en éducation. Il a été le principal artisan des transformations profondes apportées au système d’éducation du Québec dans le cadre de la «Révolution tranquille», l’initiateur des premiers projets internationaux du Québec, l’initiateur et le signataire des premiers accords de coopération en matière d’éducation et de formation entre le Québec et la France, ainsi que l’un des pionniers du concept de Francophonie.

Ivan P. Fellegi  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En reconnaissance de son apport exceptionnel à l’essor des statistiques sociales et de son influence marquante sur le développement de la recherche sociale, économique et en santé publique.

Peter J. Nicholson  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Pour avoir été un ardent défenseur du domaine des télécommunications et des technologies avancées et pour avoir indiqué des voies d’avenir relativement au développement de la recherche et du développement dans le contexte des partenariats avec l’entreprise privée et publique.

Alban D’Amours  
TÉLUQ

Pour sa contribution au développement de la société québécoise par ses fonctions professionnelles, sa performance et ses innovations, dans le secteur public comme dans le mouvement coopératif, ainsi que par son engagement bénévole, notamment à titre de président du Conseil d’administration de la Télé-université, de l’Ordre des Jeux du Québec, de l’Association des économistes, des Violons du Roy, du Conseil d’administration du Centre Hospitalier Universitaire de Québec (CHUQ) et de membre de plusieurs groupes de travail et commissions gouvernementales qui ont orienté le Québec de façon notoire et dans des domaines diversifiés.

2000

Maurice Boisvert  
Université du Québec (UQ)

En raison de son rôle déterminant lors de la création de l’Université du Québec, de sa contribution, notamment, à la mise en place des programmes de cycles supérieurs gérés conjointement, à la création de la Télé-université et de l’École de technologie supérieure, au développement de l’enseignement à l’Université du Québec et à la mise en œuvre des divers programmes d’enseignement dans les nouvelles constituantes et de son apport exceptionnel au développement de l’enseignement supérieur et du partenariat universités et monde du travail.

Umberto Eco  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Bronislaw Geremek  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Gro Harlem Brundtland  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Jocelyn Proteau  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour sa contribution exceptionnelle à l’essor des valeurs de la coopération au sein de la société québécoise et sa vision et son engagement continu à la réalisation de nombreux projets philanthropiques et sociaux.

Philippe Séguin  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour sa contribution remarquable à la défense de l'idéal démocratique.

Françoise Sullivan  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Joseph Kruger II  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

En raison de son leadership et son attitude innovante face au développement technologique dans plusieurs créneaux du domaine des pâtes et papiers, pour son rôle capital dans le développement économique de la région, pour sa vision manifeste du partenariat social d’une entreprise dans son milieu, et pour l’excellence de la contribution qu’il a apportée dans le développement de l’UQTR et du Centre de recherche en pâtes et papiers.

Michel Dumont  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour sa carrière de comédien, de metteur en scène et de traducteur, qui lui permettra de faire connaître et de diffuser largement les œuvres des meilleurs auteurs dramatiques du Québec, de prêter son talent versatile à la production d’émissions pour enfants, à des téléromans et téléséries, ainsi que pour l’indéfectible attachement à ses racines régionales qui l’a amené à prêter son talent et sa voix de narrateur à la mégaproduction La Fabuleuse histoire d’un royaume qui a pris son envol à l’occasion du 150e anniversaire de la Fondation du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Carroll L’Italien  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour sa contribution exceptionnelle au progrès dynamique de plusieurs institutions de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dans le domaine des relations industrielles, de la direction de personnel et du développement de grandes entreprises, ainsi que pour le bénévolat qu’il a exercé auprès d’organismes paroissiaux, sociaux, éducatifs et d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

Pauline Charron  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Pour avoir joué un rôle de premier plan dans le développement culturel de Rimouski et du Bas-Saint-Laurent, pour son enseignement de haut calibre, basé sur une compétence musicale et pédagogique hors du commun, qui a permis à des jeunes en région d’accéder à des carrières musicales aux niveau national et international, ainsi que pour son dévouement et son encadrement à la préparation des concours de doctorat en musique.

Alain Bideau  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En raison du rôle important qu’il a joué dans le développement des échanges scientifiques entre l’Université du Québec, notamment l’INRS, et la France, ainsi que pour son rôle essentiel dans la création et l’animation du Centre Jacques Cartier et des Entretiens Jacques Cartier.

André Caillé  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Pour avoir été l’un des maîtres d’œuvre dans le développement du programme d’assainissement des eaux du Québec, pour avoir participé à la mise sur pied du ministère de l’Environnement du Québec, et pour avoir démontré de grandes qualités de leader et de gestionnaire en restructurant des entreprises importantes pour le devenir collectif du Québec, telles que Gaz Métropolitain et Hydro-Québec.

1999

Pierre Angers  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Louise Arbour  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour souligner sa brillante carrière de juriste. (tant au Canada que dans le monde et qui siège depuis septembre 1999 sur le plus haut tribunal du pays, la Cour suprême du Canada)

Bernard Assiniwi  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

En raison de sa remarquable contribution au rapprochement des cultures québécoise et autochtone; pour sa production tout aussi exceptionnelle d'une œuvre littéraire et médiatique visant à faire connaître la culture autochtone ainsi que pour la qualité remarquable de son engagement à la cause de premiers occupants.

Geoffrey Ballard  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

En raison de sa contribution exceptionnelle à la recherche sur l'hydrogène comme source d'énergie; pour son rôle déterminant et avant-gardiste comme découvreur de moyens d'utilisation et d'application de l'hydrogène; pour sa préoccupation constante en regard de l'amélioration de la qualité de vie pour un environnement plus écologique; enfin, pour son influence remarquable et fortement appréciée par toute une génération de chercheurs d'ici et d'ailleurs à travers le monde.

Albert Chartier  
Université du Québec à Hull (UQAH)

En raison de l’excellence de son œuvre artistique et culturelle et ce, pour souligner la qualité et la valeur de sa carrière dans le domaine graphique à titre de pionnier de la bande dessinée sur le plan québécois.

Sir John Daniel  
Télé-université

En raison de sa contribution, non seulement à faire comprendre, connaître, apprécier et développer le mode d'enseignement à distance, mais aussi, par ses travaux personnels, à en identifier la dynamique d'évolution et les caractéristiques émergentes.

1998

Mercedes Palomino  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

En raison de sa contribution exceptionnelle au développement et au rayonnement du théâtre québécois.

Mikis Theodorakis  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

En raison de l'importance de l'œuvre musicale de l'artiste, mais encore à reconnaître sa contribution exceptionnelle à la cause de la liberté et de la paix.

Jean-Yves Gautier  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

En raison de la qualité et de la valeur de sa carrière dans le domaine de l'écoéthologie et de son apport remarquable au développement d'équipes de professeurs et de chercheurs, aussi bien dans son université d'attache que dans les instituts de recherche oeuvrant dans les domaines de l'éthologie et de l'écologie, en France comme à l'étranger.

Léonard Parent (dit Basque)  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

En raison de son importante contribution à l'éducation culturelle par ses œuvres, ses enseignements et sa renommée, comme professeur et animateur culturel dans la région du Bas-Saint-Laurent, et de sa fidélité indéfectible à cette région.

Géraldine Hutton  
Université du Québec à Hull (UQAH)

En raison de son apport remarquable dans le réseau de la santé et des services sociaux de l'Outaouais.

Claudine Simson  
Université du Québec à Hull (UQAH)

En raison de son apport remarquable dans le réseau de la santé et des services sociaux de l'Outaouais.

Gérard Albert Mourou  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En raison de sa contribution au développement des technologies laser et optoélectroniques ultra-rapides qui ont révolutionné la science des lasers et le marché des applications des lasers et pour être l'auteur du Concept d'amplification par dérive de fréquence, qui est aujourd'hui la base de tous les lasers ultra-rapides utilisés dans le monde en milieux industriel, médical et académique.

Michael G. Rossmann  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En raison de sa contribution à la résolution des structures moléculaires virales, ce qui a permis une meilleure compréhension des stratégies d'évasion des virus face au système immunitaire et une meilleure compréhension du mécanisme d'action des substances antivirales.

Michel Crozier  
École nationale d’administration publique (ENAP)

En raison de sa réflexion orientée sur l'action et sur les conditions concrètes de fonctionnement des systèmes humains et organisationnels.

1997

Louis-Edmond Hamelin  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

En raison de la qualité et de la valeur remarquable de sa carrière universitaire en géographie et en nordologie, de son engagement particulier à la gestion des affaires publiques en territoires nordiques, de sa contribution à la connaissance et à la reconnaissance de la culture des nations autochtones, et de sa participation remarquée au développement de l'UQTR.

Aimée Leduc  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

En raison de son apport remarquable à la formation des chercheurs dans le domaine de la psychopédagogie, de sa production scientifique exceptionnelle, et de sa contribution tout aussi exceptionnelle à une compréhension unifiée des phénomènes complexes de l'apprentissage humain, tant des personnes qui présentent un fonctionnement normal, que de celles qui ont des besoins particuliers.

Rolf M. Zindernagel  
Institut Armand-Frappier (IAF)

En raison de sa contribution exceptionnelle dans le domaine de l'immunologie, notamment par sa participation à la découverte permettant de comprendre comment le système immunitaire reconnaît les cellules infectées par un virus.

1996

Charles Sirois  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Federico Mayor  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Mgr Roger Ebacher  
Université du Québec à Hull (UQAH)

En raison de son œuvre sociale et humanitaire exceptionnelle et, particulièrement, pour son implication régionale au sein du développement local communautaire de la région de l'Outaouais.

Jean Dausset  
Institut Armand-Frappier (IAF)

En raison de sa contribution exceptionnelle dans le domaine de l'immunogénétique, notamment par ses recherches sur le complexe majeur d'histocompatibilité qui joue un rôle déterminant dans la greffe d'organes.

Christopher Findlay  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En raison, d'une part, de son importante contribution à la gestion, au développement et à la promotion des géosciences, tant au niveau national qu'international, et, d'autre part, de son leadership et du soutien qu'il a apporté à la création et au développement du Centre géoscientifique de Québec.

1995

Riccardo Petrella  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En raison de sa contribution exceptionnelle à titre de chercheur de calibre international dans le domaine de l'évaluation des technologies, du développement des nouvelles technologies, de la prospective scientifique et des nouvelles formes d'organisation du travail.

1994

Claude Thompson  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

En raison de sa contribution à l'éducation musicale des jeunes, de son engagement dans l'interprétation et la diffusion des œuvres chorales à travers le monde et de l'ensemble de ses œuvres musicales.

Gérard Arguin  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

En raison de sa carrière exceptionnelle, dans le domaine de l'éducation, tant au niveau collégial qu'au niveau universitaire.

Jules Bélanger  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

En hommage à sa contribution exceptionnelle pour la cause de l'éducation et pour le développement régional.

Pascal Parent  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

En raison de sa carrière exceptionnelle dans le domaine de l'éducation tant au niveau collégial qu'au niveau universitaire.

Louis Laberge  
Université du Québec à Hull (UQAH)

En raison de sa carrière exceptionnelle au plan des relations du travail et, plus particulièrement pour son rôle concernant l'évolution du mouvement syndical au sein de la société québécoise.

Charles Mérieux  
Institut Armand-Frappier (IAF)

En raison de sa carrière exceptionnelle de dimension internationale, dans le domaine de la recherche et du développement scientifique.

Roland Arpin  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En raison de sa contribution exceptionnelle dans le domaine de l'administration publique et, plus particulièrement, dans la mise sur pied et le développement du Musée de la Civilisation lequel, par ses dimensions éducative et scientifique, est devenu un lieu de concertation et de partenariat avec le milieu de l'éducation.

Ghislain de Marsily  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Pour souligner son expertise internationalement reconnue dans le domaine de la gestion et de l'exploitation des ressources en eau ainsi que sa contribution importante au développement de ce secteur d'activités.

1993

Claude Béland  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour souligner l'engagement profond, généreux et tenace d'un homme qui a cru et croit au développement du Québec par la coopération, par la concertation des principaux agents économiques, sociaux et culturels et par la prise en charge de son économie et de son destin politique.

Joffre Dumazedier  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour souligner sa contribution exceptionnelle au développement de la sociologie du loisir, tant par ses recherches que par ses publications ainsi que son rôle de pionnier de l'enseignement et de la recherche en loisir au Québec.

Marie-France Castonguay-Thibaudeau  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour souligner son rôle dominant dans l'histoire de la profession d'infirmière au Québec et sa contribution exceptionnelle au développement non seulement des sciences infirmières mais aussi des sciences de la santé.

Lisette Morin  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Afin de souligner sa contribution exceptionnelle comme journaliste et son apport remarquable au développement culturel de la communauté régionale.

Nathan Keyfitz  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Pour souligner sa contribution exceptionnelle dans le domaine de la démographie et tout particulièrement, pour son apport au développement de la démographie québécoise.

1992

Joao Clemente Baena Soares  
Université du Québec (UQ)

Afin de souligner sa contribution exceptionnelle à la promotion et à la mise en œuvre de la coopération internationale.

Gilles Boulet  
Université du Québec (UQ)

Afin de souligner sa contribution exceptionnelle à la coopération universitaire internationale.

Marcel Massé  
Université du Québec (UQ)

Afin de souligner sa contribution exceptionnelle dans le domaine de la coopération et du développement international.

Paul Gérin-Lajoie  
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Pour souligner son éminente contribution à la réforme du système d'éducation et dans la cause du développement international ainsi que son dévouement à la Fondation Paul Gérin-Lajoie où toute son action est consacrée au développement de la jeunesse africaine.

Hans Kunh  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour souligner sa contribution exceptionnelle dans le domaine de la recherche sur les films moléculaires organisés.

Pierre Bergeron  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour souligner sa contribution remarquable au développement de la région de Chicoutimi, par son engagement personnel dans des causes sociales et humanitaires.

Jean-Marie Couët  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour sa contribution remarquable au développement de la région de Chicoutimi par son implication dans le monde de l’éducation, tant au niveau des collèges que de l’Université ainsi que dans le secteur agricole.

René Simon  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Pour souligner sa contribution remarquable à l’enseignement et à l’avancement de la recherche en éthique et en théologie ainsi que l’excellence de ses initiatives et de ses publications dans ces domaines.

Roger Tassé  
Université du Québec à Hull (UQAH)

En raison de sa carrière exceptionnelle dans la haute fonction publique et de sa contribution au développement régional de l’Outaouais.

Frank A. Dottori  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Pour sa contribution exceptionnelle au développement de la région de l’Abitibi-Témiscamingue comme entrepreneur et innovateur, et plus particulièrement, pour son rôle dans le domaine des sciences et du transfert technologique.

Antoine Sylvain Bailly  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Pour souligner sa contribution au développement de la «nouvelle» géographie qui accorde une place prépondérante aux études urbaines et régionales ainsi que le rôle important qu'il a joué au niveau international relativement à la diffusion des connaissances dans le domaine de la géographie humaine.

Armand Couture  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Pour souligner son apport exceptionnel à la réalisation de grands projets d’ingénierie, tant nationaux qu’internationaux, et sa sensibilité à la nécessaire intégration des préoccupations sociales et environnementales aux considérations techniques et économiques.

1991

Gratien Gélinas  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Afin de souligner sa contribution remarquable, à la fois comme auteur et comme interprète, au développement du théâtre et du cinéma québécois.

Charles-E. Beaulieu  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Pour souligner sa contribution exceptionnelle au développement universitaire québécois ainsi que pour ses travaux de recherche dans le domaine scientifique.

Cardinal Paul-Émile Léger  
Institut Armand-Frappier (IAF)

Afin de souligner son œuvre sociale et humanitaire remarquable et exceptionnelle tant sur le plan national qu’international et, notamment, dans le domaine de la santé, plus particulièrement celui de la lèpre.

1990

Juvénal Habyarimana  
Université du Québec (UQ)

Pour s’être efforcé de promouvoir la cause de l’enseignement et de l’enseignement supérieur dans son pays. Ce doctorat est remis, via la personne du président de la République du Rwanda, pour honorer le peuple Rwandais.

Luc Montagnier  
Institut Armand-Frappier (IAF)

Pour souligner sa contribution exceptionnelle au développement de la science sur le plan international et plus particulièrement pour ses travaux de recherche qui ont conduit à la découverte de virus notamment associés au syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA).

Géraldine A. Kenney Wallace  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Pour souligner sa contribution exceptionnelle à l’avancement des connaissances dans le domaine des applications du laser et au développement de la politique scientifique canadienne et en reconnaissance de son apport remarquable au rayonnement international de plusieurs organismes canadiens.

1989

Robert Maxwell  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour souligner sa contribution philanthropique au monde universitaire et plus particulièrement son support, depuis plus de 30 ans, à la publication d’un très grand nombre d’ouvrages scientifiques.

François Sénécal-Tremblay  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour souligner son engagement social dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean ainsi que sa collaboration exceptionnelle à l’UQAC et son appui soutenu aux besoins des chercheurs en particulier.

Claire L’Heureux-Dubé  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Pour souligner sa carrière exceptionnelle dans la pratique du droit et dans les plus hautes fonctions de la magistrature.

1988

Louise Brais-Vaillancourt  
Université du Québec (UQ)

Pour ses qualités exceptionnelles de gestionnaire, ainsi que son rôle prépondérant, comme femme d’affaires, dans le rapprochement du monde québécois et de l’industrie.

Jean Lapointe  
Université du Québec (UQ)

Pour souligner sa prestigieuse carrière au plan international et en reconnaissance de son dévouement exceptionnel à une cause humanitaire.

Lewis Perinbam  
Université du Québec (UQ)

En reconnaissance de sa remarquable contribution au développement international.

Bakary Touré  
Université du Québec (UQ)

Pour souligner sa remarquable contribution au développement de l’enseignement supérieur en Afrique et dans l’ensemble du monde universitaire francophone.

Alphonse Piché  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour souligner les quelque 40 années de vie consacrées à une écriture poétique inspirée, authentique et capable de transcender les modes littéraires.

Simone David-Raymond  
Institut Armand-Frappier (IAF)

Afin de souligner son rôle de pionnière au Québec dans la prévention de la tuberculose, et son dévouement humanitaire pour l’enfance malade.

Jean-Louis Lévesque  
Institut Armand-Frappier (IAF)

Qui s’est distingué à plusieurs égards par la création d’entreprises et par sa générosité envers les institutions de recherche en virologie et d’initiateur de vaccins viraux.

Vytautas Pavilanis  
Institut Armand-Frappier (IAF)

En raison de son rôle de chef de file au Québec de l’enseignement, de la recherche en virologie et d’initiateur de vaccins viraux.

Sorin Sonea  
Institut Armand-Frappier (IAF)

Pour sa contribution exceptionnelle au domaine de la microbiologie et de l’immunologie.

Roger A. Blais  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

En raison de sa contribution exceptionnelle dans les domaines du développement technologique, de la promotion des interrelations universités-industries et de l’entrepreneurship québécois.

1987

Guy Bertrand  
Université du Québec (UQ)

Pour son rôle déterminant dans l’ouverture de l’industrie à la recherche, et sa contribution à l’évolution de la recherche scientifique appliquée dans divers milieux du Québec.

Ludmilla Chiriaeff  
Université du Québec (UQ)

Afin de souligner sa contribution remarquable à l’art du ballet au Canada ainsi que ses réalisations exceptionnelles dans le domaine des arts d’interprétation.

Pierre-Jean Jeanniot  
Université du Québec (UQ)

Afin de souligner son initiative créatrice, ses qualités exceptionnelles de gestionnaire, son implication dans le développement économique de la collectivité québécoise ainsi que son dévouement, comme homme d’affaires, au développement de l’université québécoise et sa sensibilité à la réalité universitaire.

Juan Antonio Samaranch  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour souligner sa contribution exceptionnelle au développement de l’esprit olympique et en reconnaissance du rôle important qu’il a joué dans le rapprochement des peuples depuis son accession à la présidence du Comité olympique international.

Albert Jacquard  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

En reconnaissance de l’importance de sa contribution scientifique au domaine de la génétique des populations; de l’exemple et de l’appui qu’il a donnés aux travaux québécois dans ce champ de recherche, en particulier les travaux saguenéens; de la prise de conscience qu’il a suscitée à l’échelle internationale en rapport avec les enjeux fondamentaux de la génétique «appliquée».

Bernard Lamarre  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour avoir éloquemment contribué au rayonnement international de l’ingénierie québécoise et s’être signalé comme l’un des premiers francophones à soutenir, ici et à l’étendue du pays, la vie et le développement des arts.

Robert Arcand  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

En reconnaissance de sa contribution exceptionnelle au développement économique des régions du Québec; ses compétences, hors du commun, en management administratif; son sens de l’entrepreneurship dans le secteur manufacturier canadien.

Léonce Montambault  
École de technologie supérieure (ÉTS)

En reconnaissance de sa remarquable carrière en ingénierie d’application et en administration, et de sa contribution exceptionnelle à des organismes universitaires, sociaux et humanitaires.

1986

Naomi Bronstein  
Université du Québec (UQ)

En reconnaissance de son dévouement exceptionnel à une cause humanitaire.

Robert Després  
Université du Québec (UQ)

Afin de souligner sa brillante carrière consacrée à servir l’administration publique.

Mohammed El Fasi  
Université du Québec (UQ) (avec l’AUPELF)

Afin de souligner le rôle de premier plan qu’il a joué dans l’évolution culturelle et politique du Maroc ainsi que dans l’essor culturel de l’ensemble du monde arabe.

Seydou Madani Sy  
Université du Québec (UQ) (avec l’AUPELF)

En reconnaissance de sa contribution au développement du droit en Afrique et de son implication dans l’éducation et la culture francophone en Afrique.

Louis Quilico  
Université du Québec (UQ)

En reconnaissance de sa prestigieuse carrière au niveau international.

Charles Terreault  
Université du Québec (UQ)

Qui s’est distingué par son action dans le développement de la recherche industrielle et dans les collaborations de recherche entre le milieu industriel et l’université.

Rafael Velasco  
Université du Québec (UQ)

Pour sa remarquable contribution à l’entente entre les peuples et les universités d’Amérique.

Jean Perron  
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Afin de souligner son initiative créatrice, son esprit d’entrepreneurship et sa contribution exceptionnelle à la communauté régionale d’Abitibi-Témiscamingue.

1985

Paul-A. Audet  
Université du Québec (UQ)

Pour son implication dans le domaine de l’information et sa contribution au développement de la presse écrite.

Raymond Blais  
Université du Québec (UQ)

En reconnaissance de son engagement dans le Mouvement Desjardins et de sa contribution au développement socio-économique de la société québécoise.

Gilles Mercure  
Université du Québec (UQ)

En reconnaissance de sa contribution au système bancaire canadien, particulièrement au sein de la communauté francophone du Canada.

Pierre Péladeau  
Université du Québec (UQ)

En reconnaissance de ses nombreuses réalisations dans le monde des affaires et de son esprit entrepreneurial.

André Bisson  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Qui s’est distingué d’une façon exceptionnelle dans le monde universitaire, dans le secteur des affaires, et dans les milieux socio-économique et culturel.

Georges-Henri Lévesque  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

En reconnaissance de sa contribution comme l’un des plus ardents initiateurs des études et des recherches universitaires en sciences sociales au Québec dont il a été appelé à proposer les objectifs et le modèle tant en Espagne qu’au Rwanda.

Wlodzimierz Kurylowicz  
Institut Armand-Frappier (IAF)

En reconnaissance de ses nombreux travaux scientifiques réalisés dans le domaine de la microbiologie générale et appliquée.

Jacques Bourbeau  
École de technologie supérieure (ÉTS)

En reconnaissance de ses réalisations dans le secteur de la technologie et de l’ingénierie d’application.

1984

Edwin Bélanger  
Université du Québec (UQ)

En reconnaissance de sa contribution à la vie musicale québécoise.

Xavier Deniau  
Université du Québec (UQ)

En reconnaissance de sa contribution exceptionnelle au développement de la coopération franco-québécoise et à l’essor des organisations francophones.

Paul Hébert  
Université du Québec (UQ)

En reconnaissance de sa contribution au développement de la vie théâtrale québécoise.

Marcel Trudel  
Université du Québec (UQ)

En reconnaissance de la richesse et de la valeur scientifique et son œuvre historique.

Imelda Dallaire  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour sa contribution au développement du réseau de santé, particulièrement au Saguenay-Lac-St-Jean.

1983

Fernand Séguin  
Université du Québec (UQ)

Pour son intérêt pour la recherche scientifique et de ses nombreux travaux de vulgarisation dans le domaine scientifique.

Pierre-Louis Mallen  
Université du Québec (UQ)

Pour l’ensemble de son œuvre littéraire, particulièrement ses publications sur l’évolution de la société québécoise, et pour sa contribution exceptionnelle à faire connaître le Québec auprès de la francophonie européenne.

François Brassard  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Musicien qui, par ses œuvres de création et d’interprétation, de même que par ses travaux de recherche sur le folklore, a acquis une renommée musicale qui s’étend bien au-delà de nos frontières régionales et nationales pour atteindre en certains domaines une reconnaissance internationale.

Jean-Paul Desbiens  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour l'ensemble de sa contribution remarquable à l'implantation du nouveau système d'enseignement collégial et pour son apport significatif au développement socio-culturel de la collectivité québécoise.

Donald A. Chisholm  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Pour sa contribution aux collaborations entre l’université et l’industrie, en particulier en ce qui concerne le développement de programmes de recherche conjoints dans les laboratoires Recherches Bell Northern/INRS-Télécommunications.

1982

André Charron  
Université du Québec (UQ)

En raison de sa remarquable contribution à la collectivité québécoise, particulièrement dans les milieux financiers et philanthropiques, et pour sa participation à titre de bénévole au sein de nombreuses activités sociales.

Marcel Dutil  
Université du Québec (UQ)

En raison de son apport significatif dans le développement industriel du Québec, particulièrement dans l’essor de la petite et de la moyenne entreprise et de ses ramifications à l’étranger.

Raymond Urgel Lemieux  
Institut Armand-Frappier (IAF)

Comme pionnier et innovateur exceptionnel dans le domaine de la chimie notamment, dans celui de la chimie pharmaceutique.

1981

Fernand Dumont  
Université du Québec (UQ)

Pour l’ensemble de son œuvre dans les domaines de la sociologie, de l’économie, de l’anthropologie religieuse, de la culture, de la recherche et, plus particulièrement, de la sociologie du Canada français.

Félix Leclerc  
Université du Québec (UQ)

En raison de sa large contribution à la réputation des Québécois dans le domaine artistique en tant qu’écrivain, poète, compositeur, comédien et chansonnier.

1980

Jean Gérin-Lajoie  
Université du Québec (UQ)

Pour sa contribution exceptionnelle à la vie socio-économique du Québec, par son activité au sein de la Fédération des travailleurs du Québec et à la tête du syndicat des Métallos, de même que par le rôle éminent qu’il a joué au sein de nombreux organismes majeurs dans l’organisation économique, culturelle et socio-politique du Québec.

Aurelio Peccei  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour souligner sa contribution exceptionnelle à l’établissement des problématiques qui bouleversent le monde contemporain, de même que l’engagement du Club de Rome dans le dénouement des diverses crises se situant aux plans politique, économique, social et culturel.

Paul-Gaston Tremblay  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour souligner sa contribution exceptionnelle à l’établissement des problématiques qui bouleversent le monde contemporain, de même que l’engagement du Club de Rome dans le dénouement des diverses crises se situant aux plans politique, économique, social et culturel.

Pierre-Paul Asselin  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour sa contribution exceptionnelle à l’œuvre éducative de la région du Saguenay-Lac-St-Jean et parce qu’il a été l’un des principaux artisans de l’histoire de l’éducation de cette région.

Jacques Gagnon  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour sa contribution à la mise en œuvre d’une nouvelle idée de la coopération qui a permis à la plupart des régions du Québec de comprendre la nécessité de régionaliser les capitaux et se doter, de la sorte, d’une vigueur économique qu’elles n’avaient pas connue jusque-là.

Gérard Letendre  
École de technologie supérieure (ÉTS)

Pour les services remarquables qu’il a su rendre à la collectivité québécoise dans le domaine de l’enseignement, du génie conseil, pour son apport aux mouvements socio-économiques et pour sa contribution exceptionnelle à l’implantation et au développement de l’École de technologie supérieure.

1979

Lionel Boulet  
Université du Québec (UQ)

Pour sa contribution considérable à l’organisation de la recherche en énergie électrique, contribution qui par l’intermédiaire de l’Institut de recherche en énergie du Québec qu’il a imaginé et mis sur pied, a permis au Québec d’atteindre le premier rang de la recherche mondiale en ce domaine.

Jean de Grandpré  
Université du Québec (UQ)

Pour souligner l’apport de son action et de son œuvre dans la vie économique du Québec, dans l’évolution considérable des communications et dans l’ouverture de l’industrie à la recherche et à l’action universitaire.

Anne Hébert  
Université du Québec (UQ)

Pour reconnaître la qualité exceptionnelle d’une œuvre poétique, où à la pureté d’une langue aux raffinements extrêmes se mêlent la hauteur de la pensée, la rigueur du rythme et la plénitude des images.

René Lecavalier  
Université du Québec (UQ)

Pour témoigner de la grande influence que son action de journaliste sportif a eu sur l’évolution culturelle de ses auditeurs pour le niveau élevé d’exigence qu’il a toujours manifesté par la correction de la langue et de l’élocution, la qualité du discours et la richesse de la culture.

Félix-Antoine Savard  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour sa contribution éminente à la littérature québécoise, maintes fois reconnue au Québec, au Canada et à l’étranger, en raison aussi de son excellence comme universitaire et éducateur et parce qu’à travers les thèmes régionaux qu’il a exploités avec justesse et chaleur, il a démontré que notre littérature pouvait, elle aussi, atteindre à l’universel.

Louis Berlinguet  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Pour sa contribution exceptionnelle à l’évolution de la recherche scientifique ainsi qu’à titre d’un des fondateurs de l’Institut.

1978

Armand Frappier  
Université du Québec (UQ)

Pour sa contribution inestimable à la santé publique, pour la mise au point, dans sa lutte contre les maladies infectieuses, de vaccins et de sérums, pour ses recherches sur la prévention de la maladie, de même que pour son apport précieux au développement de la science médicale en général.

Henri Audet  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour sa contribution exceptionnelle au monde des communications sur le plan national aussi bien que régional, en considération aussi de sa participation extrêmement importante à la mise sur pied de l’UQTR dont il présidait le Comité de planification ainsi qu’au développement de cette institution dont il présidait le Conseil d’administration pendant les 6 premières années de son existence.

Amadou-Mahtar M’Bow  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour sa participation au développement de la culture et de l’éducation à l’échelle mondiale ainsi que pour son éminent concours à l’élaboration de la charte internationale de l’éducation physique et du sport.

Gilles Vigneault  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

En raison de la qualité éminente et de portée universelle de sa poésie, parce qu’il a fait valoir les particularités propres du Québec sur la scène internationale et qu’en qualité de poète de Basse Côte-Nord, il a fait naître chez tous un attachement profond pour la région dans laquelle œuvre l’Université du Québec.

Adrian Roger Foley  
Institut Armand-Frappier (IAF)

Pour le rôle éminent qu’il a joué, à un moment crucial de l’histoire de la médecine au Québec, dans la mise sur pied d‘enseignements dans le domaine de la santé publique, dans la mise au point de programmes médicaux spécialisés œuvrant à l’échelle internationale.

1977

Roland Giroux  
Université du Québec (UQ)

Pour son importante contribution au développement social et économique du Québec au cours des 40 dernières années.

Wilfrid Pelletier  
Université du Québec (UQ)

Pour son éminente contribution au développement de la pédagogie musicale et à la vie musicale au Québec pendant plus d’un demi-siècle.

Marcel Beaupré  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour une carrière entièrement vouée à l’éducation et pour sa vaste contribution au service et au développement de l’enseignement à tous ses niveaux dans la région de la Mauricie et d’une façon toute particulière pour son rôle dans le lancement du Centre des études universitaires de Trois-Rivières.

Marcel de la Sablonnière  
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Pour son importante contribution au développement et à l’organisation du sport amateur et des loisirs au Québec ainsi que pour sa fructueuse participation aux organismes nationaux et internationaux dans ce domaine.

Victor Tremblay  
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Pour sa contribution exceptionnelle au développement de l’histoire régionale et de sa participation active à l’évolution sociale et culturelle de la région.

Ernest Lepage  
Université du Québec à Rimouski (UQAR)

En raison du mérite exceptionnel dans sa carrière scientifique consacrée au domaine de la botanique, principalement dans le secteur des plantes vasculaires, de l’Alaska, du Nord de l’Ontario et du Québec, de l’Est du Québec et de la Gaspésie.

Pierre Lépine  
Institut Armand-Frappier (IAF)

Pour sa contribution au développement de la recherche en virologie et pour son précieux apport à l’implantation et à l’expansion des services scientifiques de l’Institut Armand-Frappier.

Arthur Tremblay  
Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Pour son éminente contribution à la réforme de l’enseignement au Québec et tout particulièrement pour son rôle déterminant dans l’organisation et le développement de la recherche scientifique au Québec.

© Université du Québec, 2024